-- -- -- / -- -- --
Nationale

Benghebrit en guerre contre la violence dans les écoles

Benghebrit en guerre contre la violence dans les écoles

L’épineux dossier de la violence dans le milieu scolaire a été remis sur le tapis par la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, affirmant que son département ministériel est soucieux de lutter contre ce phénomène de façon « globale et permanente ».

Ce phénomène a pris des dimensions alarmantes, ce qui influe négativement sur le climat en milieu scolaire.Une série de mesures pédagogiques, organisationnelles et institutionnelles ont été prises par son département pour lutter contre cette violence, a soutenu la ministre lors d’une séance plénière consacrée aux questions orales.

Elle a indiqué que « la prévention et la lutte contre la violence en milieu scolaire figure parmi les priorités du ministère, qui est déterminé à prendre en charge ce phénomène de façon globale et permanente », a souligné Benghebrit répondant à la question d’un membre de l’Assemblée populaire nationale.

Rappelant certaines mesures initiées par le ministère depuis deux ans pour lutter contre ce fléau, la première responsable du secteur de l’éducation a cité en particulier « les contenus éducatifs basés sur la notion de citoyenneté, le civisme et les droits de l’enfant ». Soulignant par ailleurs l’impératif de lutter contre la déperdition scolaire, la ministre a fait savoir que l’accompagnement des élèves en difficulté scolaire compte parmi « les mesures à même de faciliter le traitement du phénomène de la violence ».

Appelant à la nécessité de « multiplier les formations dans le domaine de la médiation, de la gestion des conflits et de l’écoute des élèves, particulièrement en période d’adolescence, au profit des fonctionnaires du secteur »

Mme. Benghebrit a souligné l’importance de revoir le règlement intérieur des établissements éducatifs, d’appliquer la charte de déontologie du secteur, d’œuvrer à respecter les lois interdisant le recours à la violence, d’encourager la participation des élèves dans la vie scolaire et de mettre en place des comités d’écoute.

Concernant les mesures à caractère institutionnel, la ministre a cité la mise en place d’une commission intersectorielle (ministère de l’Education – DGSN) en vue « d’élaborer une convention portant mise en place d’un plan de lutte contre le phénomène de violence en milieu scolaire et les dangers du monde virtuel » ainsi qu’un groupe de travail avec les partenaires sociaux, installé en 2015.

Elle a mentionné par ailleurs la signature, en mars 2016, d’une convention avec le ministère de la Défense nationale et celui de l’Intérieur et des Collectivités locales portant sur la mise en place de mécanismes communs en matière de sécurisation et de protection de l’école de la violence, ainsi que de prévention des dangers que peuvent constituer certains sites Internet, et ce à travers la formation des enseignants et la sensibilisation des élèves.

Dans le même contexte, la ministre a mis en exergue les missions de l’Observatoire national d’éducation et de formation, qui a pour principal objectif « la mise en place d’une stratégie nationale de prévention et de lutte contre la violence en milieu scolaire ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email