-- -- -- / -- -- --
Nationale

Benghebrit : «Des changements dans les programmes scolaires dès l’année prochaine»

Benghebrit : «Des changements dans les programmes scolaires dès l’année prochaine»

« Nous allons effectuer des changements dans les programmes scolaires à partir de la rentrée scolaire 2015/2016 », a déclaré hier la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, lors de sa visite de travail et d’inspection à Béjaïa.

La ministre, qui n’a pas précisé la nature des changements qu’elle envisage de faire, a souligné que cela porterait sur « l’amélioration de l’application des réformes opérées par le secteur ». La première responsable du secteur de l’Education nationale a ensuite abordé le dossier du préscolaire et l’objectif fixé avant 2017, conformément aux obligations de l’Algérie envers l’UNESCO.

Elle dira que « la généralisation de la scolarisation des enfants à partir de 5 ans se poursuivra. Elle sera renforcée à la rentrée scolaire prochaine et sera totale et obligatoire d’ici 2017 ». S’agissant de la généralisation de l’enseignement de Tamazight, la ministre a parlé de son objectif fixé et des instructions du gouvernement visant à passer « de 11 à 20 wilayas dès la prochaine rentrée scolaire ».

« Un défi », dit-elle, pour son département. La préparation de la rentrée scolaire fixée au 6 septembre pour les élèves, au 1er septembre pour les enseignants et au 30 août pour l’administration a fait l’objet d’une réunion avec les responsables du secteur dans la wilaya. La ministre a parlé de l’évaluation du cycle secondaire lors d’une rencontre nationale des cadres et directeurs des établissements en juillet prochain.

L’échec scolaire et le redoublement ont été également des points soulevés par la ministre qui a programmé une opération de « renforcement des compétences des enseignants pour remédier pédagogiquement à ces problèmes de déperdition scolaire », avant de soutenir que « la triche aux examens ne sera aucunement tolérée ».

Au sujet de son secteur à Béjaïa, elle a indiqué qu’un grand saut a été réalisé depuis 2005 à ce jour en matière de réalisation. Elle a parlé de la réception, dès la rentrée scolaire prochaine, de 6 lycées, 2 CEM, 2 primaires, 31 classes et 5 cantines.

A noter que la ministre a procédé au lancement du concours de recrutement dans son secteur qui a enregistré plus de 21 000 candidats pour 439 postes budgétaires. Elle a inauguré le nouveau siège de la direction de l’éducation de Bejaïa et visité le lycée de Souk El-Tenine qui sera inauguré en septembre prochain et dont les travaux ont atteint 95% de réalisation.

Son coût est de 35 milliards de centimes. La ministre a critiqué le non-respect des normes pédagogiques en ce qui concerne la conception et les matériaux utilisés et elle a visité aussi le projet de construction d’un lycée à Sid-Ali Labher dont les travaux accusent un retard.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email