-- -- -- / -- -- --
Nationale

Benghebrit affirme qu’ils seront recrutés selon le mérite

Benghebrit affirme qu’ils seront recrutés selon le mérite

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a affirmé que les enseignants admis au dernier concours seront recrutés dans les postes vacants selon ‘’le mérite ».

La ministre a précisé, en marge d’une rencontre avec les partenaires sociaux, que le recrutement se fait d’abord au niveau de la wilaya et en cas d’indisponibilité de la spécialité, il est fait recours à la nomenclature nationale de recrutement dans cette spécialité.

« Ce procédé permettra de mettre un terme au manque d’enseignants et d’occuper les postes laissés vacants par leurs homologues ayant pris leur retraite », a-t-elle ajouté.

Il convient de signaler que 148 000 candidats ont été admis au concours de recrutement sur un total de 700 000. La ministre a indiqué avoir donné des instructions aux directeurs de l’éducation pour le recrutement des lauréats, en tant que contractuels dans un premier temps, et ce selon le mérite. La priorité est accordée aux diplômés des Ecoles normales supérieures (ENS), a-t-elle tenu à préciser.

Concernant le retard dans la nomination des directeurs d’établissements éducatifs dans certaines wilayas, Mme Benghebrit a souligné qu’ »il s’agit de postes qui font l’objet de promotion, c’est pourquoi la nomination à ces postes est tributaire des résultats des concours de recrutement des 22 et 28 août dernier ». Et d’ajouter que le concours de recrutement externe est prévu pour le 17 septembre.

De leur côté, les représentants des syndicats du secteur ont souligné que la rentrée 2016-2017 est marquée par des insuffisances, dont le dossier de la retraite proportionnelle mais aussi concernant le manuel scolaire, notamment avec le lancement du manuel de deuxième génération et le fait que les décisions de nomination aux enseignants admis au concours de recrutement n’aient pas été remises.

Outre ces dossiers, les syndicats ont évoqué la question de la réforme du système du baccalauréat – celle-ci n’a pas été inscrite dans l’agenda de la réunion –, appelant à « élucider » ce dossier soumis au Premier ministre.

Concernant le dossier de la retraite proportionnelle, les représentants des syndicats de l’éducation ont exprimé leur « satisfaction « quant à la déclaration de la ministre, qui a affirmé que le secteur de l’éducation « n’est pas concerné » par la problématique de la retraite proportionnelle pour les années 2016 et 2017, appelant à l’intégration du métier d’enseignant dans la nomenclature « des métiers pénibles » .

Les syndicats, qui ont réaffirmé la nécessité de les associer dans les débats sur le dossier de la retraite proportionnelle, n’ont pas écarté le retour au mouvement de protestation durant le premier trimestre.

15 individus, dont 3 femmes, reconnus coupables de fraude au bac

Concernant le dossier de la fraude aux épreuves du baccalauréat, Mme Benghebrit a affirmé que sur les 16 prévenus placés en détention préventive, 15 d’entre eux, dont trois femmes, ont été reconnus coupables d’acte de fraude. Des enquêtes judiciaires sont toujours en cours et concernent 119 personnes dont 35 femmes, a encore fait savoir la ministre.

Selon les informations recueillies auprès du ministère de la Justice, des enquêtes ont été diligentées dans 22 wilayas. 137 personnes, dont 12 encadreurs et 77 candidats, sont impliqués, a expliqué la ministre, ajoutant que des mesures ont été prises à l’encontre des mis en cause.

La ministre a annoncé, par ailleurs, l’organisation d’une journée d’étude le 18 septembre prochain dans la wilaya de Ghardaïa pour présenter le travail d’analyse et d’évaluation des fautes contenues dans les épreuves, lequel a touché 10 wilayas-pilotes.

Présentation des conclusions des commissions d’inspection pédagogiques le 17 septembre à Ghardaïa

La ministre a annoncé, que les conclusions des commissions d’inspection en charge de l’amélioration de l’approche pédagogique seront présentées le 17 septembre prochain à Ghardaïa.

En marge de l’ouverture du Salon national du livre à Ryadh El-Feth, Mme Benghebrit a affirmé qu’une « importance particulière est accordée au volet pédagogique » en vue d’améliorer les pratiques pédagogiques en prévision de la nouvelle année scolaire, ajoutant que les membres de la commission s’étaient penchés sur les résultats des copies d’examen de la cinquième année primaire et celles du BEM pour une meilleure analyse des erreurs commises couramment par les élèves. Selon la ministre, les résultats de cette étude sont « d’une grande importance, dans la mesure où ils sont inédits « .

« Nous accordions de l’importance aux chiffres sans nous soucier de la qualité ; désormais, nous œuvrerons à l’amélioration de la formation des enseignants en tenant compte des difficultés rencontrées par l’élève en langue arabe et en mathématiques « , a fait savoir la ministre.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email