Bénéficiaires de l’allocation chômage : Plus de 45 000 jeunes recrutés dans des postes permanents – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Bénéficiaires de l’allocation chômage : Plus de 45 000 jeunes recrutés dans des postes permanents

Bénéficiaires de l’allocation chômage : Plus de 45 000 jeunes recrutés dans des postes permanents
Unemployed Algerians wait outside a local employment agency in Bab El Oued neighbourhood of the capital Algiers, on February 17, 2022. - Algerian President Abdelmadjid Tebboune said that the government would introduce youth unemployment benefits as the North African nation struggles with a jobless rate of almost 15 percent. (Photo by RYAD KRAMDI / AFP) (Photo by RYAD KRAMDI/AFP via Getty Images)

L’Agence nationale de l’emploi (ANEMANEM Agence nationale de l’Emploi) a réussi à intégrer plus de 45 000 bénéficiaires de l’allocation chômage dans le marché du travail. C’est ce qu’a indiqué Abdelkader Djaber, directeur général de l’ANEM, précisant que cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts continus de l’agence pour lutter contre le chômage et promouvoir l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi.

Djaber a précisé que « depuis la mise en œuvre du dispositif d’allocation chômage en mars 2022, et jusqu’à ce mois de mai, l’Agence nationale de l’emploi a proposé des offres d’emploi permanent à plus de 435 000 demandeurs, parmi lesquels plus de 45 000 ont été recrutés ».

Le même responsable a ajouté que plus de 2 millions de personnes ont bénéficié de l’allocation de chômage jusqu’à ce mois de mai, soulignant que le versement de l’allocation s’effectue de manière régulière et périodique les 26, 27 et 28 de chaque mois.

En outre, consciente que plus de la moitié des bénéficiaires de l’allocation de chômage manquent des qualifications requises pour accéder au marché du travail, l’ANEM, en collaboration avec les secteurs de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur, a mis en place des programmes de formation dédiés à cette catégorie.

« En octobre 2022, une opération de formation a débuté dans plus de 850 centres de formation sur le territoire national. A ce titre, plus de 368 000 bénéficiaires de l’allocation chômage sans formation ont été orientés vers les centres de formation », a expliqué M. Djaber. Il a affirmé qu’actuellement, plus de 256 000 personnes suivent des formations dans différents centres dédiés, tandis que plus de 163 000 stagiaires ont achevé leur formation.

L’ANEM a également réussi à intégrer plus d’un demi-million de titulaires de contrats de pré-emploi dans des emplois permanents à la fin de 2023. Parmi ces bénéficiaires, 325 000 ont été intégrés au Dispositif d’aide à l’insertion (DAI) et 179 000 au Dispositif des activités d’insertion sociale (DAIS).

Par ailleurs, dans le cadre de sa stratégie de modernisation et d’amélioration de ses services, l’ANEM développe la deuxième version de sa plate-forme numérique « Al Wassit », dédiée à la mise en relation des offres et des demandes d’emploi. « Cette nouvelle version, réalisée à 100 % par des compétences nationales, utilise l’intelligence artificielle et sera lancée officiellement d’ici à la fin de 2024, » a annoncé M. Djaber.

Il convient de noter que lors de son intervention, M. Djaber a souligné l’importance capitale que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, accorde au dossier de l’emploi, en concrétisation de son engagement n° 44 visant à réduire le chômage, en particulier parmi les jeunes.

Dans le but de concrétiser cet engagement présidentiel, l’ANEM a élaboré une feuille de route structurée autour de plus axes majeurs. Il s’agit notamment de l’augmentation du nombre d’offres d’emploi proposées aux demandeurs d’emploi, l’accompagnement continu des demandeurs d’emploi pour accroître les taux d’insertion professionnelle, ainsi que l’adoption de la numérisation comme choix stratégique pour garantir la transparence dans le traitement des offres d’emploi.

Djaber a également réitéré l’importance de l’instauration de l’allocation chômage par le président Tebboune. Cette mesure vise à soutenir les demandeurs d’emploi et les jeunes diplômés des universités et de la formation professionnelle, et ce en leur octroyant une allocation financière jusqu’à l’obtention d’un emploi stable. Le DG de l’ANEM a tenu à souligner le succès de cette initiative, faisant de l’Algérie le premier pays arabe à instaurer une telle allocation.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email