-- -- -- / -- -- --
Nationale

Benbouzid au sujet du Covid-19: On a évité des scénarios catastrophiques

Benbouzid au sujet du Covid-19: On a évité des scénarios catastrophiques

La stratégie adoptée par l’Algérie face à la pandémie de coronavirus (Covid-19) lui a permis d’éviter les situations catastrophiques subis par d’autres pays, tels que l’Italie ou la France. C’est ce qu’a soutenu le ministre de la Santé, de la Population, et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid.

M. Benbouzid a relevé que l’Etat « a dû, malgré sa situation difficile, prendre, le plus prématurément possible, les mesures pour faire face à la propagation du Covid-19 », rappelant que « ces mesures préventives se sont inscrites dans le cadre des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et se sont voulues adaptées à notre contexte national ».

Il a relevé que toutes les dispositions prises se sont traduites par « une mobilisation totale du gouvernement et de l’ensemble des acteurs de la riposte avec, au premier rang, l’ensemble du personnel de santé auquel je rends un hommage particulier », a-t-il souligné dans un entretien accordé au magazine français Le Point.

Il a expliqué, à cet égard, que la riposte adoptée par le gouvernement reposait en particulier sur la prévention, la surveillance active, le dépistage précoce par la PCR, la prise en charge rapide des cas avec la mise sous traitement au protocole thérapeutique basé sur l’association hydroxychloroquine-azythromycine, ainsi que confinement instauré à de degré divers selon la gravité de la propagation du virus.

Et de renchérir à ce propos : « Cette stratégie nationale nous a permis de ne pas connaître la pression qu’ont eu à subir d’autres systèmes de santé et l’analyse post-épidémie pourra, je l’espère, dire le pourquoi de cette physionomie différente de l’épidémie ».

Concernant la stabilité de la propagation du virus, M. Benbouzid a expliqué que celle-ci « s’appuie sur les chiffres des derniers jours qui montrent une tendance générale à la stabilisation du nombre de cas et à la baisse du nombre de décès ».

Le ministre estime que c’est très tôt d’évoquer les conclusions à tirer, appelant à la prudence , car, prévient -il, cette épidémie a montré qu’elle pouvait rebondir et défier à nouveau les systèmes de santé

« La prudence, c’est aussi le respect par tous des mesures de confinement, d’hygiène individuelle, de protection dans les lieux publics et de distanciation physique », a-t-il ajouté, appelant, en ce mois de Ramadhan, les citoyens qui ont fait preuve d’une prise de conscience importante dans le respect des mesures de prévention et de confinement de poursuivre leurs efforts en ce mois de recueillement, de piété et de solidarité ».

S’agissant de la stratégie que doit adopter l’Algérie pour le déconfinement, le ministre a précisé que cette stratégie fait actuellement l’objet d’un examen approfondi des différents scénarios possibles par le Comité scientifique, et fera également l’objet d’une large concertation au sein du gouvernement.

Cette stratégie, ajoute-t-il, « devra être nécessairement organisée et adaptée à la situation épidémiologique locale.

Cependant, « les résultats encourageants que l’Algérie enregistre actuellement devront être maintenus », a-t-il dit, tout en réitérant son appel à la vigilance et à la poursuite « sans relâche » du « strict respect » des mesures de prévention et de confinement.

Concernant le recours au protocole de la chloroquine en Algérie pour le traitement des personnes contaminées, M. Benbouzid a expliqué que même s’il est encore tôt pour tirer des conclusions relatives aux résultats du protocole hydroxychloroquine-azytrhomycine, « les éléments recueillis montrent une satisfaction chez les praticiens du terrain. Il a rappelé dans ce sens le nombre de patients mis sous ce protocole qui s’élève, selon le bilan au 27 avril, à plus de 6 170 cas, tandis que le nombre de patients guéris a atteint à 50 cas en moyenne par jour. Cela permettra de libérer des lits d’hospitalisation, de réduire les transferts en réanimation et éviter, ainsi, la surcharge des structures hospitalières.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email