-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ben Bouzid à Tizi-Ouzou: «La restructuration du système de santé est nécessaire! »

Ben Bouzid à Tizi-Ouzou: «La restructuration du système de santé est nécessaire! »

  Le ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, Abderrahmane Ben Bouzid, a affirmé, ce samedi, à Tizi-Ouzou, que la restructuration en profondeur de notre système de santé est nécessaire.

En visite au CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou, le ministre de la santé a précisé que cette refonte globale du secteur relèvera de la compétence de l’agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS), organise qui sera mise sur pied dans un proche avenir, suite à la demande expresse du président de la république, Abdelmadjid Tebboune.

Selon Ben Bouzid le système de santé actuel ne répond plus à la dynamique nécessaire dans la prise en charge médicale du patient, ce qui a rendu urgent la création de l’ANSS.Pour être encore plus explicite, le ministre a déclaré s’être longuement interrogé sur les véritables raisons qui poussent de nombreux patients algériens à se faire soigner sous d’autres cieux.

« Je suis arrivé à la conclusion que le fond de la problématique réside dans notre système de santé dans la mesure les outils médicaux et les compétences scientifiques existent réellement », a poursuivi le ministre.

Abordant ensuite la situation induite par la pandémie du coronavirus, un volet au sujet duquel il était très attendu, le ministre ne cherchera aucunement à minimiser les faits sans toutefois aller vers l’alarmisme. Abderrahmane Ben Bouzid a rappelé que jusqu’à présent, il n’existe pas de vaccin contre le Covid-19.

« La solution efficace pour éviter la propagation du virus reste le confinement ». Le ministre a surtout révélé que les informations faisant état de l’évolution de la pandémie du coronavirus en Algérie sont encourageantes. C’est également sur ce volet précis que Abderrahmane Ben Bouzid a souligné que le Conseil scientifique, en parfaite symbiose avec le gouvernement, étudie et consigne, à chaque instant, toutes les données concernant la pandémie du coronavirus. « Il est aussi vrai, poursuit-il, que nous faisons aussi appel pour avis et conseil aux personnalités nationales du monde scientifiques lesquelles ne sont pas forcément membres du Conseil scientifique ».

Selon les explications du ministre, épidémiologistes, virologues, médecins radiologues et tant d’autres experts travaillent en commun dans le cadre de la recherche des solutions pour endiguer cette pandémie du coronavirus en Algérie. Et plus tard, il dira dans l’espace du CHU Nedir Mohamed qu’il visitera et où il s’enquerra de la situation ayant trait au Covid-19 que celui-ci sera vaincu, mais « la question est de savoir combien cela nous coûtera ». Il va sans dire que le prix auquel a fait allusion le ministre a trait à la perte des vies humaines. Et pour conclure, Abderrahmane Ben Bouzid a déclaré que la confiance et le temps sont obligatoirement nécessaires pour venir à bout de ce coronavirus.

Lors de sa visite, le ministre s’est rendu au CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou et l’EPH de Tigzirt. Il est à relever enfin qu’aussi bien au niveau du CHU Nedir Mohamed qu’au niveau de l’EPH de Tizirt, Abderrahmane Ben Bouzid a reçu des explications sur les moyens mobilisés par les équipes médicales pour faire face au Covid-19 et le plan de prise en charge élaboré à cet effet ainsi que les statistiques portant sur les patients pris en charge .

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email