-- -- -- / -- -- --
Nationale

Belmokhtar vole au secours d’Aqmi

Belmokhtar vole au secours d’Aqmi

L’organisation terroriste Al Mourabitoune dirigée par Mokhtar Belmokhtar, alias Khaled Abou El Abbès, a revendiqué la prise d’otages de vendredi dernier dans l’hôtel Byblos à Sevaré dans le centre du Mali. L’attaque a fait treize morts, dont cinq employés de la Minusma, quatre soldats maliens et quatre assaillants, selon le gouvernement malien.

« Des éléments de l’organisation Al Mourabitoune, affiliée à Al Qaïda, ont pu, après une période d’observation, exécuter l’opération dans la ville de Sevaré, exactement à l’hôtel Byblos où résidaient des ressortissants occidentaux », a indiqué un communiqué de l’organisation repris par le site d’Al Jazeera. « Un communiqué détaillant l’opération sera publié ultérieurement », ajoute le texte.

L’organisation terroriste Al Mourabitoune, qui avait rejeté l’allégeance à Daech, avait annoncé son soutien à Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) qui fait face à une « concurrence » de Daech, qui gagne du terrain en Libye avec l’occupation de plusieurs localités.

Des terroristes d’AQMI ont quitté cette organisation pour rallier l’autre organisation terroriste Daech en Libye.
Daech et AQMI se livrent, en Libye et dans des pays de la région, une guerre d’influence à coups d’attentats et d’assassinats. AQMIcherche l’effet médiatique pour démontrer qu’elle est toujours existante sur le terrain. Cet effet médiatique est obtenu à coup d’attentats, comme celui dont ont été victimes neuf militaires de l’Armée nationale populaire (ANP) dans la wilaya de Ain Defla.
L’organisation terroriste Al Mourabitoune vole au secours d’AQMI en revendiquant la prise d’otages à l’hôtel de Sevaré, au centre du Mali.

Daech continue à occuper des localités de la Libye, recrutant parmi des terroristes de retour de Syrie et d’Irak. Des milliers de terroristes de la région qui sont partis en Syrie et en Irak pour renforcer les rangs de Daech dans ces pays, sont sollicités par Al Qaida au Maghreb islamique et par Daech.

Chacune de ces deux organisations, qui exploitent la disponibilité d’armes et le chaos en Libye, a monté des camps d’entraînement pour attirer le plus grand nombre de terroristes et renforcer leurs rangs dans cette région.

Cette situation, qui n’a jusqu’à présent pas enregistré d’affrontements entre AQMI et Daech, pourrait aboutir à une guerre entre ces deux organisations. Déjà des dissidences ont lieu au sein d’Al Qaida au Maghreb Islamique au profit de Daech, et l’organisation Al Mourabitoune a connu le même problème lorsque l’un de ses chefs a annoncé, dans un communiqué, son allegeance à Daech. « Khaled Abou El Abbes » a publié juste après un communiqué refusant cette allegeance et annonçant son soutien à Al Qaïda.

Cette guerre d’influence entre AQMI et Daech pourrait inciter ces deux organisations à multiplier les attentats dans le but de s’imposer et d’attirer le plus grand nombre d’adeptes. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email