-- -- -- / -- -- --
Sports

Belles Prestations des Algériens Avec Plusieurs Records

Belles Prestations des Algériens Avec Plusieurs Records

Les athlètes de la sélection algérienne d’athlétisme handisport ont réalisé de très belles prestations et de grosses performations, lors du Grand Prix international de Fazza de Dubaï, récoltant au passage une moisson de 22 médailles (12 or, 6 argent et 4 bronze), durant quatre jours de compétition ponctués également part la pulvérisation de quatre records du monde et cinq africains.

La palme d’or dans les records (du monde ou d’Afrique) et médailles revient aux athlètes des concours qui ont su tirer leurs épingles d’une compétition marquée, d’un « bon niveau et d’une forte participation », rapporte le site du comité paralympique international (IPC).Lors de la dernière journée, disputée jeudi en soirée, Mounia Gasmi (F32) et Nadia et Medjmedj (F56) ont clôturé de forte belle manière la participation algérienne, en remportant chacune l’or de leurs spécialités respectives, le lancer du disque (F32/33) et le Poids (F56/57). Gasmi a amélioré de 17 centimètres son propre record du monde (Tunis 2013) avec un jet à 11,37m et une table de cotation à 902 pts.

Au Poids (F56/57), Medjmedj a réussi un jet à 9,74m et une table de cotation à (1078 points), devant ses compatriotes, Nassima Saifi (poids) et Safia Djelal qui ont pris, dans ordre, l’argent et le bronze, avec un nouveau record d’Afrique pour Saifi dans sa classe (F57) avec un jet à 10,80m et un total (1012 pts).

La dernière consécration de la journée était en bronze et œuvre de Lynda Hamri à la Longueur (F12/20/38/42/44) où elle a réussi un bond à 5,52m et un total à 779 pts), derrière l’Allemande Lindy Ave 4,55m (844pts) et la Britannique Barber Martina 5,10m (830pts). 

Si les médailles remportées par les uns et les autres (hommes et dames) étaient quelques attendues, les records mondiaux et africains ne l’étaient pas, en outre mesure, surtout que le Grand Prix de Fazza, un des neuf meeting inscrits chaque année dans le calendrier du comité paralympique international, est le premier de la saison qui s’annonce longue et difficile pour tous les athlètes.

La championne paralympique à Rio, Asmahan Boudjadar avait ouvert l’appétit de ses compatriotes, en ouvrant le compteur de l’Algérie avec un premier record mondial au Javelot (F33/34) qu’elle a amélioré de 83 centimètres, implantant une nouvelle distance à battre (12,82m) et un nouveau total à la table de cotation (921 points). Boudjadar a devancé les Emiraties Bani Khaled Salem 9,39m (527 pts) et Thuraya Alzaabi, auteur de 11,03m (201 pts).

La fille de Constantine a ajouté un record d’Afrique à sa récolte au poids (F32/33) avec 5,88m et un total de 917pts. Un record du monde est tombé lors de la seconde journée du meeting, grâce à la lanceuse Safia Djelal au javelot (F57).

La triple championne du monde de la spécialité a lancé à 25,95m (24 centimètres de mieux que son ancien record) et une table de cotation de 1066 points, lors du concours où, comme d’habitude, les deux classes (F56-57) ont été jumelées et à l’issue duquel les athlètes sont départagées par la table de cotation (total).La dernière performance mondiale algérienne a été conquis par la doyenne du handisport, Nadia Medjmedj au Disque (F56) avec un jet à 26.17m et un total (1074 points).

La bonne forme des athlètes algériens a été confirmée par les cinq records d’Afrique établis par plusieurs d’entre eux, à l’image, encore une fois, de Nadia Medjmedj au lancer du javelot (F56), auteur de 20,71m et un total de 927pts.

Asmahan Boudjadar en a ajouté un autre au javelot (F32) avec 5,88m et un total de 917pts. Le 3è RA a été réalisé par la lanceur Lahouari Bahlaz au disque (F32) avec un 16,84m et les deux derniers sont à mettre à l’actif de Mohamed Berrahal (T51)au 200m (41.19) et 400m (1:19.30).

Les athlètes du sprint et demi-fond ont également eu leur part de médailles dont cinq en or, comme celles de Hadmi Sofiane (T37) au 200 (24.14) et au 400m (53.73), en plus d’une bronze au 100m (12.37), de Fouad Baka (T13), vainqueur du 800m (1:59.00) et du 1500m (4:09.37) et celle de Majid Djemai (T36), au 800m (2:09.10). »

Même si ces résultats augurent d’une bonne prestation des athlètes, ce premier meeting international a permis aussi aux différents coaches de noter dans leurs calepins des imperfections ici et là et beaucoup d’observations à prendre très au sérieux dans les prochains rendez-vous, afin d’essayer d’y remédier, avant l’échéance des prochains Championnats du monde où l’erreur n’est pas permise du tout », a expliqué Saad.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email