Belani reçoit l’ambassadrice américaine : Le dossier sahraoui au centre des discussions – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Belani reçoit l’ambassadrice américaine : Le dossier sahraoui au centre des discussions

Belani reçoit l’ambassadrice américaine : Le dossier sahraoui au centre des discussions

La rencontre entre le Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger (MAE), Amar Belani et l’ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique en Algérie, Elizabeth Moore Aubin, a permis aux deux parties d’échanger leurs vues sur des questions régionales et internationales d’intérêt commun, «notamment les derniers développements de la question sahraouie aux plans diplomatique et judiciaire ». C’est ce qu’a indiqué, ce jeudi, un communiqué du ministère.

Belani et Mme Moore ont abordé les relations bilatérales et les moyens de les développer dans divers domaines, et échangé leurs vues sur des questions régionales et internationales d’intérêt commun, «notamment les derniers développements de la question sahraouie aux plans diplomatique et judiciaire», a précisé le communiqué.

S’agissant de la question sahraouie, qui a eu la part du lion des discussions, les deux parties ont évoqué les efforts consentis par l’Envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies au Sahara occidental, Staffan de Mistura, pour «relancer le processus de négociations politiques entre les deux parties au conflit, Royaume du Maroc et Front Polisario, de bonne foi et sans conditions préalables, conformément aux résolutions pertinentes de l’ONU », a expliqué le document.

Dans ce sens, M. Belani a réitéré la position indéfectible de l’Algérie en faveur de la lutte légitime du peuple sahraoui pour son droit à l’autodétermination.

Il convient de rappeler que Mme Moore avait à maintes reprises souligné que son pays soutient le plan onusien qui prévoit l’organisation d’un référendum d’autodétermination du peuple sahraoui, écartant ainsi toute autre solution ne s’insérant pas dans le plan de règlement onusien.

Les Etats Unis se démarquent ainsi totalement du plan d’autonomie sahraouie sous gouvernorat marocain, pour lequel œuvre Rabat.

Elle avait également précisé que son pays soutient l’action de l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations-Unies pour le Sahara occidental qui tente de débloquer la situation, en soulignant que «le conflit (au Sahara Occidental) a trop duré, quarante-sept ans, et que les USA réaffirment qu’ils souhaitent une solution politique sous l’égide de l’ONU.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email