Belabed insiste sur le développement de l'enseignement des mathématiques – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Belabed insiste sur le développement de l’enseignement des mathématiques

Belabed insiste sur le développement de l’enseignement des mathématiques

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, a affirmé, ce samedi à Alger, que la promotion de la place des mathématiques dans les trois cycles d’enseignement était indispensable pour s’adapter aux développements technologiques dans le monde.

« La promotion de l’enseignement des mathématiques et l’encouragement des élèves à opter pour les filières mathématiques et math-techniques sont une nécessité dictée par les développements technologiques », a précisé le ministre dans une allocution prononcée lors de l’ouverture du premier séminaire national sur l’enseignement des mathématiques organisé, pendant deux jours, par l’Institut national de recherche en éducation (INRE), en présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane.

En dépit du volume horaire adéquat affecté à la matière des mathématiques dans les trois cycles d’enseignement, « l’encadrement spécialisé dans cette matière ne répond pas aux besoins du secteur », a déclaré le ministre.

Faisant état d’un « faible engouement » des élèves pour les filières mathématiques et math-techniques dont le nombre des élèves se situe respectivement entre 2,68 % et 10 %, M. Belabed s’est félicité, par ailleurs, du succès des élèves dans ces deux filières avec mérite et excellence.

Le ministre a rappelé, dans ce cadre, la stratégie élaborée par son département ministériel pour relancer l’enseignement des mathématiques et encourager les enseignants à s’y orienter, appelant à démontrer les caractéristiques esthétiques et créatives des mathématiques à travers l’organisation de concours, l’activation des matières d’enseignement et la création de clubs des mathématiques.

Le ministère s’apprête également à « revoir les modalités d’orientation des élèves des trois cycles vers les filières mathématiques et math-techniques », en accordant la priorité à ces deux filières pour les spécialités universitaires, a-t-il rappelé.

De son côté, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a indiqué que son département attachait de l’importance à l’enseignement et à l’apprentissage des mathématiques, rappelant à cet égard la création de l’école nationale supérieure des mathématiques et celle de l’intelligence artificielle à la rentrée universitaire 2020/2021, outre les trois écoles nationales supérieures d’informatique d’Alger, Sidi Bel Abbès et Béjaïa.

« Intéresser les étudiants à cette spécialité est un véritable défi », a-t-il reconnu, soulignant que le secteur s’employait à encourager les chercheurs en mathématiques ».

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en coordination avec celui de l’Education nationale, œuvre à la création d’un pôle pour la promotion des mathématiques à travers les collèges et lycées, ainsi que dans le premier cycle de l’enseignement supérieur », a affirmé M. Benziane.

Parmi les mesures visant à renforcer la place des mathématiques, il a cité la révision des procédures d’orientation des bacheliers vers les mathématiques et la proposition de création d’une bourse d’excellence destinée prioritairement aux étudiants orientés vers cette spécialité.

Ce séminaire vise à trouver des solutions pour que les mathématiques ne soient plus délaissées en réfléchissant à de nouvelles méthodes d’enseignement de cette matière. 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email