-- -- -- / -- -- --
Nationale

Bejaïa : Un charlatan violeur sous les verrous

Bejaïa : Un charlatan violeur sous les verrous

« Un sorcier violeur de femmes, qui se faisait passer pour un guérisseur à base de plantes médicinales et de « Rokia Charia » et pratiquant de la voyance, a été arrêté par les éléments de la police judiciaire de la sûreté de daïra d’El-Kseur ces derniers jours pour viol, voyance et escroquerie », a-t-on appris de la cellule de communication de la sûreté de wilaya.

Il s’agit de D.M., 65 ans, ayant trois locaux commerciaux de vente de plantes médicinales à Tizi-Ouzou, Bouira et Béjaïa.
Des locaux qu’il a transformés pour « soigner » des personnes crédules et désespérées.

Des gens dont des femmes, issus même de la communauté établie à l’étranger, y venaient à la recherche de plantes médicinales et finissaient par être séduites par le beau discours de l’arnaqueur, rassurant et réconfortant.

Il promettait de les guérir au moyen de potions qu’ils leur préparait soit-disant à base de plantes et de « Rokia Charia » mais, en vérité, il pratiquait des rites contraires à la religion sur ses patients vulnérables, la sorcellerie. Il droguait et hypnotisait ses victimes pour les mettre sous influence et les escroquer par la suite ou pire, les violer.

Les enquêteurs ont agi suite à une plainte déposée par une femme victime d’une tentative de viol. La surveillance par les policiers de l’escroc a fini par payer, puisqu’il sera pris en flagrant délit de sorcellerie et d’hypnose.

« Il a été arrêté et présenté au procureur de la République d’Amizour, qui a confié l’affaire au juge instructeur, lequel a décidé de le placer sous mandat de dépôt pour les chefs d’inculpation « de viol, escroquerie et sorcellerie », précise notre source.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email