-- -- -- / -- -- --
Nationale

Béjaïa :Trois activistes du hirak libérés

Béjaïa :Trois activistes du hirak libérés

Les trois activistes du mouvement populaire M. M. Yanis Adjlia, Amar Berri et le Journaliste du site électronique d’information Avant-Garde Algérie M. Merzouk Touati ont été libérés  ce mercredi par le tribunal de Bejaïa.
Ils étaient poursuivis les chefs d’accusation à savoir « incitation à attroupement », « publication pouvant porter atteinte à l’unité nationale », « mise en danger de la vie d’autrui pendant la période de confinement », « publications attentatoires à l’unité nationale ». 

Les trois militants ont, toutefois, été condamnés à payer une amende de 100 000 DA pour le chef d’inculpation d’« outrage à corps constitué ».
Ils ont été libérés de la prison d’Oued-Ghir juste après le verdict et ont retrouvé leurs familles et leurs amis qui les attendaient à leur sortie du pénitencier.

Pour rappel, les trois activistes avaient été arrêtés en marge d’une marche et un rassemblement du mouvement populaire de Béjaïa tenus le 14 juin dernier devant le siège de la maison de la culture.

Le ministère public avait alors requis trois ans de prison ferme et une amende de 100 000 DA à l’endroit de chacun des activistes lors de l’audience du 1 du mois courant.

Il est à signaler que deux autres activistes du mouvement populaire à Bejaïa avaient été remis en liberté jeudi dernier après avoir été arrêtés la veille. Il s’agit de M M. Khaled Tazaghart ex député et ancien premier secrétaire fédéral du FFS et Zahir Moulaoui.
Ces deux activistes avaient été condamnés à six mois de prison avec sursis par le tribunal de Béjaïa lors d’une comparution immédiate tenue jeudi dernier. Les deux activistes du Hirak ont été arrêtés devant le tribunal de la ville lors d’une action de protestation et de soutien à d’autres détenus du Hirak. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email