-- -- -- / -- -- --
Nationale

Béjaïa : Poursuite des slogans pour le changement

Béjaïa : Poursuite des slogans pour le changement

La communauté universitaire était au rendez-vous ce mardi comme chaque mardi depuis le 22 février dernier. Sa nouvelle manifestation a rassemblé des milliers d’étudiants, d’enseignants, de personnels de l’université et des œuvres universitaires. Ils ont manifesté dans les rues de Béjaïa, réaffirmant leur intention de poursuivre la marche vers l’instauration d’un Etat démocratique et libre, d’un Etat civil et d’une nouvelle République.

De manière claire et déterminée, la communauté universitaire a exigé, à nouveau, un changement radical de régime et le départ du personnel politique ayant été à l’origine de la banqueroute du pays. Les manifestants ont réitéré leurs revendications politiques. Ils ont, obstinément, scandé comme d’habitude des slogans hostiles au pouvoir, au FLN, au RND et aux décideurs et invité certains à partir et à laisser le peuple construire son avenir. « Pouvoir assassin », « Ulac smah Ulac », « Anedou anedou alema Yeghli Udavu », « Libérez les détenus », « Libérez la justice », « Libérez l’Algérie », autant de slogans et d’autres tournant autour de l’instauration d’un Etat civil, démocratique et populaire et d’une période pour préparer le terrain à une nouvelle république. Ils ont réclamé un changement de régime et le bannissement de la corruption et du népotisme. Des banderoles et des pancartes ont été arborées portant des revendications pour l’instauration d’un Etat civil, d’une deuxième république, d’un Etat de droit, d’une transition démocratique et pour la mise en œuvre d’un processus de changement démocratique pacifique et radical qui puisse rompre avec l’ancien régime.

Les manifestants ont arboré aussi l’emblème identitaire et l’emblème national, réaffirmant leur attachement à l’unité nationale en dépit des manipulations pour casser le mouvement populaire et maintenir un système qui a non seulement montré ses limites, mais a conduit le pays à la dérive. Les étudiants sont toujours mobilisés pour accompagner le mouvement populaire et maintenir la dynamique de changement en cours depuis le 22 février dernier.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email