-- -- -- / -- -- --
Nationale

Béjaïa : Manifestations populaires dans plusieurs localités

Béjaïa : Manifestations populaires dans plusieurs localités

Plusieurs manifestations populaires ont été organisées ce samedi dans la wilaya de Béjaïa, notamment à Aokas, Kherrata et Béjaïa. Aokas, des certaines de personnes ont manifesté sous la pluie pour réitérer le rejet du scrutin du 12 décembre prochain et soutenir les détenus du mouvement populaire et leurs familles, exigeant leur libération immédiate et sans condition. Les manifestants se sont rassemblés devant le siège de la daïra, exigeant « un changement radical du régime politique et une transition démocratique ». Ils ont exigé « aussi la fin des intimidations et arrestation des militants pacifistes ». Les manifestants ont scandé des slogans hostiles au pouvoir et à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain, réitérant leur détermination à poursuivre le combat pacifique pour l’instauration d’un Etat démocratique et social. Notons que la marche d’Aokas est la quatrième du genre.

A Kherrata, une nouvelle manifestation populaire a été organisée en dépit du mauvais temps. Cette action, la énième du genre de la part des habitants de Kherrata a rassemblé des centaines personnes. Ce fut une marche grandiose à l’image de celle d’Aokas. Les manifestants ont, une nouvelle fois, réaffirmer leur soutien aux détenus arrêtés arbitrairement et ont renouvelé leur rejet du prochain scrutin. Ils ont scandé des slogans anti-régime et d’autres en faveur d’un Etat démocratique, tout en dénonçant la fuite en avant du pouvoir. Un nouveau rassemblement a été observé devant le siège de la wilaya. Des dizaines de personnes y ont pris part, comme chaque après-midi depuis une semaine. Ils ont apporté leur soutien aux détenus et ont scandé des slogans en faveur d’une deuxième république et d’une transition politique. Les manifestants ont repris, un à un, les slogans du Hirak populaire.

Par ailleurs, au Centre de documentation des droits de l’homme (CDDH) de Béjaïa, une rencontre a été organisée avec les familles des détenus. La situation de ces derniers et l’escalade des arrestations de manifestants, un peu partout dans le pays, en plus de l’indépendance de la justice ont été les points soulevés au cours de la rencontre, qui a été animée par des avocats du Collectif national de défense des détenus. « On ne peut pas construire un Etat de droit sans une véritable indépendance de la justice », a laissé entendre le responsable du CDDH, Hocine Boumedjane. Notons aussi qu’une manifestation grandiose a été organisée à M’chdellah, dans la wilaya de Bouira, hier. Des centaines de personnes ont pris part à cette action, réitérant leur rejet de l’élection du 12 décembre prochain. Et leur soutien indéfectible aux détenus du mouvement populaire. Les manifestants se sont séparés dans le calme comme chaque samedi.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email