-- -- -- / -- -- --
Nationale

Béjaïa : Manifestation géante contre le prolongement du 4e manda

Béjaïa : Manifestation géante contre le prolongement du 4e manda

Pour la cinquième fois de suite, les Béjaouis ont répondu présent à la marche populaire contre le prolongement du 4e mandat et le système en place et pour la construction d‘une deuxième République et un Etat de droit démocratique et populaire. Il y avait une forte détermination hier à faire dégager le système et à refuser la transition proposée par le pouvoir.

En fait, c’est la réponse donnée à la fuite en avant du système, disent des manifestants qui dénoncent aussi « la vadrouille de Lamamra à travers le monde », une tournée qualifiée de « trahison ». Des dizaines de milliers, voire des centaines de milliers de personnes ont manifesté contre le pouvoir en place avec la même détermination que les fois précédentes. « Système dégage », « FLN, RND dégagez », « Pouvoir assassin » étaient les slogans scandés hier. Même certains médias lourds connus pour leur partialité dans le traitement de l’information ont subi la foudre populaire. On a vu des pancartes arborées par des manifestants dénonçant ces derniers. « Peuple uni, vous êtes finis » « Une Algérie libre et démocratique », étaient quelques autres slogans brandis à l’occasion. Les manifestants ont commencé à arriver sur l’esplanade de la maison de la Culture vers midi. Un groupe de jeune Béjaouis arrive sur les lieux comme à chaque fois. Les membres de ce groupe ont commencé les préparatifs dans une très bonne ambiance.

Des jeunes ont présenté une pièce théâtrale pour mieux illustrer les usages du pourvoir et surtout les hommes qui s’y sont succédés et leur boulimie envers les deniers publics. Un couscous a été offert sur place aux manifestants, un geste qui en dit long sur la solidarité qui anime les gens de la région. Au fil des minutes, des gens arrivent sur les lieux munis de pancartes et de drapeaux aux couleurs natinoales et la cour se remplissait de plus en plus de monde. La foule a grossi dès la fin de la prière du vendredi. La procession occupait le boulevard de la Liberté sur plusieurs centaines de mètres. Elle a grossi encore et encore. Femmes, hommes, jeunes et vieux, des familles entières étaient présentes à la manifestation. Le mauvais temps n’a pas dissuadé les gens de sortir. Au contraire, il a été un facteur d’encouragement. Le boulevard de la Liberté était noir de monde comme la fois précédente. Des banderoles et des pancartes ont été arborées portant des slogans hostiles au pouvoir, l’invitant à dégager.

Des artistes ont massivement participé à ce rendez-vous avec leurs instruments musicaux, créant une ambiance festive avec les chants entonnés par les manifestants. Notons que plusieurs manifestations ont eu lieu dans les grandes villes de la wilaya, notamment à Tazmalt, Akbou avec pour principal mot d’ordre : « Système dégage », changement radicale du régime en place et construction d’une deuxième république ». C’est dire en fait à quel point est grand le ressentiment de la population envers le pouvoir dont les propositions de sortie de crise ne passent plus.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email