-- -- -- / -- -- --
Nationale

Béjaïa : Les travailleurs communaux poursuivent la protestation

Béjaïa : Les travailleurs communaux poursuivent la protestation

Les travailleurs communaux continuent de protester et de réclamer la prise en charge de leurs revendications. Ils ont décrété une nouvelle grève de trois jours depuis dimanche dernier sous la houlette de la Fédération nationale des travailleurs communaux affiliés au Snapap et comptent observer aussi un autre débrayage de trois jours les 20, 21 et 22 du mois courant.

Ce débrayage sera ponctué par une marche qui aura lieu le 20 du mois en cours, soit le premier jour de la grève à Tazmalt. Pour les contestations, il s’agit de soutenir les travailleurs de cette APC qui font face aux pressions et aux sanctions de leurs responsables, et ce pour leur engagement syndical.

Ils dénoncent « les atteintes aux libertés syndicales et les pressions exercées sur les travailleurs au niveau des APC d’Ighil Ali, Thala Hamza, Tazmalt, Draâ El-Gaïd et El-Kseur, et dénoncent aussi le refus des P/APC d’El-Kseur et Barbacha de signer les demandes de départ à la retraite formulées par des travailleurs ».

Concernant le taux de suivi de la grève, le président de la fédération de wilaya du Snapap, Hocine Hani, l’a estimé à 99 %». Selon lui, toutes les APC sont en grève, excepté celle de Béjaïa ». S’agissant de leurs revendications, le Snapap réclament « la révision du code du travail, la révision du statut particulier, le maintien de la retraite proportionnelle et sans condition d’âge, le relèvement des salaires, la révision du statut général de la fonction publique, l’intégration et la rémunération des 159 travailleurs contractuels de l’éducation, le respect des libertés syndicales et le droit à la grève, le rétablissement dans leurs droits des syndicalistes licenciés arbitrairement, la révision du régime indemnitaire et la hausse des salaires, soit leur alignement sur le pouvoir d’achat, la révision du régime des allocations familiales, l’augmentation de l’indemnité de la femme au foyer, l’application des indemnités de prime de guichet et la délégation de signature avec effet rétroactif à compter du 1er janvier 2008, l’application effective de l’augmentation résultant de l’abrogation de l’article 87 bis, la régularisation de la situation des ouvriers professionnels conducteurs automobiles et agents de nettoiement, la prise en compte de la période d’accomplissement du service national et la nouvelle définition claire du SNMG… ».

Il convient de noter que les transporteurs assurant la liaison entre la ville d’Akbou vers plusieurs localités de la Soummam, dont Amlaou, Seddouk, Bouhamza, Tamokra, Béni Maâouche, ont débrayé hier pour protester contre la dégradation d’un chemin de wilaya sur l’axe du village de Biziou, commune d’Amalou, et ce suite aux travaux de la pénétrante autoroutière de Béjaïa.

Ils réclament le revêtement en bitume de la déviation réalisée pour contourner la pénétrante autoroutière, rappelant les engagements pris par les responsables de la DTP. Les transporteurs ont été rassurés par des responsables de la DTP, qui se sont déplacés sur les lieux, quant au revêtement dans les prochains jours de cet axe routier.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email