Béjaïa : Les routes font des carnages – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Béjaïa : Les routes font des carnages

Béjaïa : Les routes font des carnages

Pas moins de 445 accidents de la route ont été enregistrés durant les quatre premier mois de l’année en cours par la protection civile de la wilaya de Béjaïa.

Ces accidents ont fait 12 décès et 645 blessés. 40 accidents ayant fait plusieurs blessés et de nombreux décès ont été enregistrés durant la semaine dernière. Pour leur part, les différentes unités opérationnelles de la sûreté de wilaya ont enregistré 22 accidents de la route durant le mois de mars dernier ayant causé 24 blessés.

Selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya, «la plus part des accidents sont dus au facteur humain». Selon la même source, «3626 amendes forfaitaires ont été dressées dont 40 à l’encontre des conducteurs des deux roues pour non port du casque de sécurité, absence de papiers et manouvres dangereuses».

Les mêmes services ont, également, recensé «344 délits routiers dont 182 commis par les motards en plus du contrôle de 13176 véhicules dont 228 motos». A l’issus des vérifications effectuées, les policiers ont décidé de mettre 277 véhicules et 181 motos en fourrière. S’agissant des contrôles de vitesse par radars, 19 sorties ont été accomplies durant le mois de mars.

Par ailleurs, la police d’urbanisme et de protection de l’environnement (PUPE) a mené 15 interventions durant le mois de mars dernier dans le cadre de la lutte contre le commerce informel et les mauvaises pratiques commerciales avec les différents services de l’Etat dans les agents de la DCP, les agents des services d’hygiène communale et les vétérinaires de la direction des services agricoles (DSA).

«Ces opérations se sont soldées par l’élaboration de 15 dossiers transmis à la justice comme il a aussi été enregistré 120 interventions dans le cadre de la lutte contre le commerce informel, la saisie de 478 kg de différents produits alimentaires avariés dont les fruits et légumes, les viandes, els boissons, etc.», a indiqué la cellule de communication de la sûreté de wilaya dans son communiqué de presse.

Concernant le diversement anarchique des ordures ménagères et autres, la PUPE a effectué 20 interventions et 150 autres liées à l’obstruction de la voie publique par l’abandon d’objets et d’ordures et matériaux de constructions à l’issue desquels 25 dossiers sont été rédigés transmis à la justice. Une affaire de vente et commercialisation de viande abattue illégalement ou en dehors des abattoirs légaux a été enregistrée à l’issue de laquelle la justice en été saisie.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email