-- -- -- / -- -- --
Nationale

Bejaia : Les établissements scolaires relativement paralysés

Bejaia : Les établissements scolaires relativement paralysés

De nombreux établissements scolaires de la wilaya de Béjaïa ont été paralysés ce lundi suite à un débrayage national de deux jours initié par le conseil national autonome des professeurs et enseignants du secondaire et ternaire de l’éducation (Cnapeste).

La grève a, largement, été suivie dans la majorité des Lycées et partiellement suivie dans les cycles moyens et primaire. Pour M. Slimane Zenati, chargé de communication du Cnapeste à Béjaïa, «le mouvement de grève a bien réussi dans sa première journée».

S’agissant du taux de suivi, notre interlocuteur l’a estimé à «77% dans les trois cycles du secteur». Et de souligner ensuite que : «les statistiques de quelques établissements scolaires du cycle primaire n’ont pas encore été communiqués donc elles n’ont pas été comptabilisées, cependant, dit-il, les échos sont très satisfaisants».

S’agissant des revendications portées par le Cnapeste, elles tournent, à nouveau, sur la prise en charge des revendications ayant déjà fait l’objet de négociations avec le ministère de tutelle mis qui n’ont as été prises encore charge», dira encore notre interlocuteur.

Le syndicat a mis en avant de nombreux points, parmi lesquels «le pourvoi du secteur en postes promotion, l’octroi de crédits pour la régularisation des situations financières des travailleurs, la régularisation des situations administratives, l’instauration d’une retraite sans condition d’âge, le renforcement en moyens pédagogiques, l’amélioration du pouvoir d’achat, le règlement des dossiers de la médecine du travail, du logement, et des œuvres sociales et le respect et la protection des libertés syndicales», entre autres.

Dans son communiqué 05/2021, le bureau du Cnapeste à Béjaïa souligne avoir «exposé à plusieurs reprises les manques et insuffisances qui caractérisent le secteur et en appelle à leur règlement, insistant encore sur la nécessité de prise en charge sérieuse de tous les problèmes soulevées au risque de compliquer davantage la situation».

Auparavant, le Cnapeste estime qu’ «une multitude de problèmes de diverses natures, de différentes importances empoisonnent depuis longtemps le secteur et impactent négativement le rendement des enseignants et des élèves ; ces problèmes qu’ils soient d’ordres local ou national génèrent des dysfonctionnements et instabilité tardent à être pris en charge», selon les rédacteur du communiqué.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email