-- -- -- / -- -- --
Nationale

Béjaïa : La localité de Semaoune isolée du reste de la wilaya

Béjaïa : La localité de Semaoune isolée du reste de la wilaya

La wilaya de Béjaïa a été marquée hier par au moins de deux actions de protestation citoyenne qui ont touché les communes de Semaoune et d’Aït R’zine dans la vallée de la Soummam. Concernant des actions de protestations de villageois de ces deux localités, l’amélioration des conditions de vie dans ces communes qui sont devenus le leitmotiv des populations locales depuis des années.

Ainsi, la commune de Semaoune était isolée, totalement hier, du reste de la wilaya, tous ses chemins étaient obstrués par les mécontents. Chemins de wilaya 21, 22, voie ferrée, tout était fermé. Personne ne rentre et personne ne sort. Un blocus qui a amplement pénalisé les usagers de la route, les travailleurs, les étudiants et les voyageurs en général qui étaient des milliers à être bloqués hier. 

Les protestataires, exigent d’ « inclure le revêtement de l’accès débouchant à leur village sur 250 m, dans le cadre du programme dont a bénéficie la commune et qui concerne six villages » comme nous l’expliquait, hier, le P/APC de Semaoune M. Mohand Ameziane Mezhoud. Ils réclament aussi l’aménagement d’une piste agricole et des ouvrages.

« Des travaux qui ont été pris en charge pour 2,5 milliards de centimes dans le cadre des PCD », affirme M. Mezhoud qui précise que les autorités de la wilaya ont été saisies au sujet du revêtement de l’accès de villages et on « attend juste « leur réponse ».

Pour leur part, des citoyens du lieudit Ichoukar, situé dans une zone rurale, dans la commune d’Aït R’zine ont fermé le siège de l’APC hier, pour exiger la satisfaction d’un certain nombre de doléances notamment « la fermeture des poulaillers situés à proximité de leurs habitations, le raccordement du village en eau potable à partir de la station d’épuration et de distribution des eaux de la commune qui sera alimentée par le barrage de Tichi-Haf et l’alimentation en énergie électrique de quelques maisons dans cette partie située à proximité de Oued Soummam.

Le P/APC d’Aït R’zine M. Youcef Dahmani avec qui nous avons tenu une conversation à ce sujet a affirmé avoir « engagé un projet de rénovation du réseau d’eau potable du village pour une enveloppe de 2,2 milliards de centimes sur le budget communal et les protestataires avec qui je me suis réuni » dit-il, « il y a quelques temps étaient informés de cette opération dont le dossier est déposé au niveau du CF ».

S’agissant toujours de l’eau potable, il dira : « le directeur de l’hydraulique devrait nous rendre visite dans ce sens » et pour les poulaillers « des mises en demeure ont été envoyées aux exploitants pour se conformer aux normes mais leur fermeture ou leur ouverture ne relèvent pas de mes prérogatives », ajoute-il !
Et Au sujet de l’électrification du village, dit-il : « il reste quelques maisons seulement qui ne sont pas alimentées en électricité ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email