-- -- -- / -- -- --
Nationale

Béjaïa: Grève des transporteurs urbains

Béjaïa: Grève des transporteurs urbains

Les transporteurs des lignes urbaines, en l’occurrence Polyclinique, Sidi-Ahmed, Université et Ighil-Ouazoug, ont débrayé dimanche pendant quelques heures afin de dénoncer l’état dans lequel se trouvent les routes et les conditions dans lesquelles ils exercent leur activité.
Cette action a été appuyée par la fermeture, au moyen de leurs bus, de la route menant vers Sidi-Ahmed à partir du quartier Dawadji. Une situation qui a créé un énorme embouteillage et des désagréments aux automobilistes durant la matinée.
Ces derniers dénoncent le retard dans l’entame des travaux de réparation de la route menant vers la cité de Sidi-Ahmed, l’installation des signalisations horizontales et verticales, la matérialisation des arrêts de bus, ceci en dépit des multiples engagements pris par les autorités locales lors des réunions tenues auparavant selon Riad Boudraâ, secrétaire général de l’UNAT.
Et pour trouver des solutions aux revendications des transporteurs, une réunion a regroupé les représentants des transporteurs, notamment ceux de l’UNAT avec le vice- président de l’APC chargé des travaux publics, Hamid Achour. Les parties concernées se sont entendues sur des solutions à mettre en œuvre dans un délai d’un mois.
Chose qui a encouragé les grévistes à reprendre leur activité et à débloquer la situation vers la fin de la matinée. Notons aussi que les transporteurs de plusieurs localités de la commune de Barbacha, dont ceux des villages de Khéllil, Kendira et Iwendadjen, ont observé hier une grève suivie du blocage du siège de l’APC de Barbacha. Ces transporteurs réclament l’application des engagements pris et cosignés le 31 décembre 2018 et la décision de l’APC de Kendira prise en février 2019 interdisant aux transporteurs des localités de Bouandas, Bousselam, Ath Mohli, relevant wilaya de Sétif de faire des arrêts au niveau de ceux réservés aux transporteurs locaux. Les protestataires dénoncent le manque de régulation du secteur et la paresse des autorités concernées.
De Béjaia, N. Bensalem.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email