Béjaïa : Déroulement des épreuves dans des conditions optimales – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Béjaïa : Déroulement des épreuves dans des conditions optimales

Béjaïa : Déroulement des épreuves dans des conditions optimales

Les premières épreuves du brevet d’enseignement moyen (BEM) ont débuté ce lundi dans la wilaya de Béjaïa à l’instar des autres wilayas du pays. 14 135 candidats ont passé l’épreuve de littérature Arabe en premier qui était abordable de l’avis de nombreux candidats et moyenne pour certains.

L’examen de littérature Arabe aborde «les conséquences de la pauvreté sur les familles dans les pays en développement et pays pauvres et le recours au travail des enfants cette catégorie vulnérable pour y faire face». «Le texte aborde également «l’échec des politiques de lutte contre la pauvreté menées par les organisations mondiales spécialisées».

Les candidats ont eu à passer les épreuves de physique et de sciences technologiques dans la matinée aussi avant de subir les examens de sciences islamiques et sciences civiques dans l’après-midi. Parmi les candidats inscrits à ces examens qui devraient s’étaler sur trois jours, 544 ont candidats libres y sont également inscrits.

Deux candidates ont été contraintes de passer leur examen aux services de pédiatrie et d‘oncologie de l’unité hospitalière de Targa Ouzemour relevant du CHU de Béjaïa ou elles hospitalisées depuis plusieurs jours. Les 14135 candidats ont passé leurs examens dans 62 centres ouverts à travers le territoire de la wilaya. Ils sont encadrés par 2724 surveillants et agents.

Deux centres de correction y sont prêts à Béjaïa et à Sidi-Aïch. Notons que le coup d‘envoi de l’examen a été donné par le wali à partir du CEM Ibne Toumert. Selon la cellule de communication de la wilaya, «tous les moyens humain, matériel, pédagogique et sanitaire ont été mis en place pour assurer le déroulement normal des examens», a souligné le wali.

De son côté, la sûreté de wilaya a mis en œuvre un plan de sécurisation des examens. Elle a, mobilisé, à cet effet, 600 agents de différents grades et 38 véhicules. Le plan vise à sécuriser les centres d’examens et garantir la sécurité des candidats, des encadreurs et toute l’opération du début jusqu’à la proclamation des examens. «Ces agents sont répartis sur 38 centres relevant des compétences de la police dont 14 situés dans le chef-lieu de Béjaïa», indique la cellule de communication de la sûreté wilaya.

Et d’ajouter : «ce plan de sécurité est mis en œuvre en coordination avec la direction de l’éducation». De plus, la sûreté de wilaya a consolidé la présence de ses agents aux entrées et aux sorties des villes et au niveau des intersections et afin de garantir la fluidité du trafic routier.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email