-- -- -- / -- -- --
Nationale

Bedoui met en exergue les mécanismes mis en place par l’Etat

Bedoui met en exergue les mécanismes mis en place par l’Etat

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui a affirmé,ce mardi à Alger, que l’Etat « a mis en place des dispositifs et des mécanismes pour promouvoir la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion ».

“L’Etat algérien a défini les grandes lignes pour la consécration de la bonne gouvernance et l’adaptation aux exigences de modernisation et d’ouverture, tout en œuvrant à son ancrage juridique au sein de la Constitution, à travers la mise en place de dispositifs et de mécanismes visant la consolidation de la bonne gouvernance et de la transparence dans la gestion”, a soutenu M. Bedoui, à l’ouverture des travaux du Forum international sur le renforcement des capacités en gouvernance, organisé au niveau du Centre international des conférences (CIC), Abdelatif Rahal.

Aussi, le ministre a rappelé que l’Algérie avait adopté “une vision prospective innovante qui considère l’investissement dans le capital humain comme l’épine dorsale de chaque projet de réforme”, indiquant que les fondements de ces réformes “ont été posés dans les systèmes de l’éducation, de la formation et de l’enseignement supérieur auxquels le Gouvernement accorde un intérêt particulier”.

Cette vision “a été affirmée, à maintes occasions, par le président de la République notamment dans son dernier message adressé aux participants de la rencontre Gouvernement-Walis, dans lequel il a souligné l’impératif de valoriser les ressources humaines disponibles, à travers des politiques de formation et de recyclage lucides, ciblées et cohérentes avec les stratégies adoptées”, a-t-il dit.

Après avoir souligné que les efforts du gouvernement visant “le soutien des politiques d’amélioration continue des performances des institutions de l’Etat, ainsi que la réforme des structures du service public et l’amélioration de leur relation avec le citoyen”, M. Bedoui a précisé que son département ministériel avait œuvré à la concrétisation de la stratégie nationale, à travers “la valorisation des initiatives locales, la modernisation de l’administration, la généralisation des profits du développement et la promulgation de lois qui consolident la gouvernance et la qualité des services”.

Dans le même contexte, le ministre a appelé “au renforcement des capacités nationales des institutions en charge de la formation, de la recherche et des études ainsi qu’à l’activation du rôle du partenariat”, à travers “la mise en place d’une stratégie globale et cohérente en vue de remporter le défi de la qualité et de l’efficacité et de promouvoir les établissements de formation, en les érigeant en pôles de savoir et de connaissances et à leur tête l’Ecole nationale d’administration (ENA)”.

Le perfectionnement des fonctionnaires gouvernementaux “est devenu un impératif incontournable pour atteindre un haut niveau de professionnalisme et détenir une vision prospective à long terme pour interagir avec le futur et s’imprégner des valeurs et de l’esprit du service public et des principes de la bonne gouvernance, pour une meilleure adaptation à la réalité socioéconomique, tout en étant au service du citoyen et du pays”, a-t-il estimé.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email