-- -- -- / -- -- --
Nationale

Bedoui : «l’Etat veillera au retour définitif de la stabilité»

Bedoui : «l’Etat veillera au retour définitif de la stabilité»

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a affirmé jeudi à Ghardaïa que l’Etat était déterminé à poursuivre les efforts et consentir les moyens nécessaires pour le retour définitif de la stabilité dans cette wilaya.

« L’Etat est décidé à poursuivre les efforts de réconciliation avec le concours de sages et notables de la région pour rapprocher les antagonistes (malékites et ibadites), a assuré M Bedoui lors d’une rencontre avec les représentants de la société civile, des élus et notables de Ghardaïa. Il a toutefois soutenu que l’objectif escompté ne saurait se réaliser sans l’apport efficient des notables et sages des deux parties pour conforter les initiatives de l’Etat en faveur du retour de la stabilité dans la région.

Il a appelé à tirer les enseignements de l’histoire nationale et à s’inspirer de l’esprit de la charte de paix et de réconciliation nationale et des valeurs et traditions de la société algérienne. Selon Bedoui, les « évènements tragiques qui frappent sporadiquement Ghardaïa sont le fait des tenants de la fitna et de la discorde et de vils complots ourdis par des parties tendancieuses » qui veulent semer la division parmi les populations de cette wilaya.

« Ces incidents qui ont des causes diverses s’inscrivent dans le cadre des vils complots ourdis par des parties tendancieuses pour attenter à notre sécurité et notre stabilité » a-t-il prévenu. Il a mis en garde contre « cette situation qui ne profite qu’aux détracteurs du pays », faisant remarquer le recul des activités commerciales, touristiques et économiques qui en a découlé. Il a par la même occasion rappelé les appels du président de la République Abdelaziz Bouteflika à faire prévaloir les vertus de dialogue, de tolérance et d’entente prônées par l’islam ainsi que les principes de respect de l’autre.

M. Bedoui est arrivé jeudi matin dans la wilaya de Ghardaïa, accompagné du directeur général de la Sûreté nationale, le général major Abdelghani Hamel, du représentant du commandement général de la Gendarmerie nationale, ainsi que des secrétaires généraux de plusieurs départements ministériels.

Lors de cette visite, M. Bedoui a présidé la cérémonie d’installation de la commission interministérielle chargée de l’examen des voies et moyens de consolider la maîtrise de la situation dans cette wilaya. Après une accalmie de plusieurs semaines, les violences ont repris récemment à Ghardaïa, durant lesquels quatre mozabites ont subi des brûlures.

Les quatre personnes ont essuyé un jet de cocktail Molotov sur leur véhicule à Sidi-Abbaz, au chef-lieu de wilaya. L’intervention des agents de la Protection civile a permis de sauver d’une mort certaine ces quatre personnes, ont indiqué des témoins au Jeune indépendant.

 Cette attaque est survenue après des incitations à la violence lancées sur Facebook. Les violences à Ghardaïa qui ont éclaté depuis décembre 2013, ont fait 17 morts dont 14 mozabites tandis que plus de 780 locaux et habitations appartenant aux mozabites ont été incendiés. Le Premier ministre Abdelmalek Sellal avait annoncé, lors de la campagne électorale pour la présidentielle de 2014 que son gouvernement règlerait définitivement la situation. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email