-- -- -- / -- -- --
Nationale

Bedoui : « La carte grise électronique délivrée en septembre prochain »

Bedoui : « La carte grise électronique délivrée en septembre prochain »

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivité locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a annoncé dimanche que les cartes grises électroniques seront délivrées à partir de septembre prochain.
Supervisant l’opération de remise des permis de conduire biométriques aux premiers demandeurs et aux détenteurs de nouvelles catégories au niveau du service des documents biométriques de la commune de Kouba, le ministre a indiqué que le “processus de modernisation et de numérisation se poursuit intensément et les premières cartes grises électroniques seront délivrées dès septembre 2018”.
“Tous les mécanismes sont réunis pour le lancement du permis de conduire biométrique”, a affirmé M. Bedoui, qui a relevé que le système de calcul des points entrera en vigueur “dans les plus brefs délais”.
L’objectif du gouvernement est de “mettre fin à l’administration papier et s’orienter résolument vers l’administration électronique pour l’éradication définitive de la bureaucratie dont souffrait le citoyen”, a fait savoir le ministre.
Il a rappelé, à ce propos, que le gouvernement “a réalisé un gain financier, grâce au processus de modernisation, ce qui nous incite à poursuivre en force cette démarche”, faisant état par la même occasion du lancement prochain d’avis d’appel d’offre pour “encourager le partenariat avec les entreprises nationales et étrangères”.
Pour rappel, le lancement du permis de conduire à points dépend non seulement du lancement du permis de conduire biométrique mais également de la mise en place de tout l’environnement nécessaire à ce dispositif. Il s’agit notamment du lancement effectif de la Délégation nationale de la sécurité routière, la création d’une base de données dédiée à la Direction générale de la modernisation au ministère de l’Intérieur, l’inscription des permis classiques sur cette base de données et la création du portail électronique (site web) du permis à points sur lequel les conducteurs pourront consulter leur solde en points.
La mise en place du permis biométrique, puis du permis à points ainsi que la numérisation de l’administration et la création de la Délégation nationale de la sécurité routière aura comme conséquences de « diminuer le nombre d’accidents de la circulation », selon le ministre de l’Intérieur. Le permis de conduire biométrique sera, dans un premier temps lancé dans quatre communes d’Alger dont Kouba, Dar El Beida, Baba Hassen et Alger-Centre, avant d’être généralisé dans toutes les communes de la wilaya d’Alger à partir du deuxième trimestre de cette année.
Ce n’est qu’à partir du troisième trimestre de 2018 que le permis biométrique commencera à être délivré dans d’autres wilayas pour être disponible dans tout le territoire national.
Le département de Bedoui compte délivrer un million de permis de conduire biométriques en 2018 et trois millions chaque année jusqu’en 2021.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email