-- -- -- / -- -- --
Nationale

«Basmet Khir», un sourire aux personnes en détresse

«Basmet Khir», un sourire aux personnes en détresse

Ce sont dix-huit étudiants, dix-huit soldats de bienfaisance, dix-huit jeunes armés de la volonté d’aider les malades, les mendiants, les familles pauvres, les personnes âgées, les enfants orphelins et les sans domicile fixe (SDF).

Il s’agit du groupe bénévole « Basmet Khir » né à partir d’une simple idée, entre étudiants, dans un quartier de Bab El Oued et qui, aujourd’hui, fait des merveilles à Alger.

C’est le 26 mars 2016 que « Basmet Khir », ce groupe bénévole, a vu le jour dans la commune de Bab El Oued. Au départ, c’est la brillante étudiante de l‘université de Bab Ezzouar USTHB, Sabrina Zamoum, qui a eu l’idée de créer un groupe bénévole qui a pour vocation d’aider les personnes en souffrance et surtout de rendre la joie aux enfants orphelins et à ceux atteints maladie.

« J’étais membre dans un autre groupe, cela remonte à il y a quelques années déjà ; j’ai bien aimé l’idée d’aider les gens qui ont besoin de goûter à la joie dans leur maison ou juste de voir le sourire sur le visage d’un enfant malade ou orphelin.

Le fait d’atteindre cet objectif change ma vie et je me sens bien avec moi-même. Alors, j’ai décidé de créer mon propre groupe. Dans un premier temps j’ai choisi un logo de notre propre groupe, où l’on trouve des empreintes de doigts qui sont gravées autour des cœurs des gens. Puis j’ai contacté mes amis les plus proches sans oublier mes parents qui m’ont beaucoup encouragée », nous raconte Sabrina. 

Elle a ajouté : « Petit à petit le groupe bénévole s’est agrandi. Aux premiers mois d’activité, nous étions quatre membres c’était un plaisir pour moi. Aujourd’hui, nous sommes dix-huit et je suis sûre et certaine qu’on sera plus nombreux avec le temps.

A l’occasion, je remercie tous les membres du groupe et tous ceux qui nous ont aidés de près ou de loin pour donner la joie, la chaleur et le bonheur aux personnes en difficulté, et surtout rendre le sourire aux enfants orphelins et à ceux qui sont atteints par les différentes maladies. »

A quatre étudiants, bien déterminés à mener des opérations d’assistance aux nécessiteux, ces universitaires ont réussi le pari après de multiples événements organisés dans des hôpitaux de la capitale, dans les mosquées d’Alger, mais également dans les centres pour personnes âgées et ceux pour les orphelins. Les quatre membres de « Basmet Khir » ont organisé, l’an dernier, de grandes opérations de nettoyage des mosquées telles qu’El Souna à Bab El Oued et bien d’autres.

A l’approche de chaque saison estivale, le groupe bénévole procède au nettoyage des plages de la capitale. C’est le cas de la plage El Kettani Bab El Oued et de celle de Miramar, et la liste est longue. Les sans domicile fixe (SDF) n’ont pas été mis oubliés car le groupe « Basmet Khir » a opéré plusieurs opérations de distribution de couffins à chaque Ramadhan à leur bénéfice.

Ces étudiants, aujourd’hui au nombre de dix-huit, ont élargi leur champ d’activité en s’adressant, cette fois-ci, aux enfants cancéreux comme c’était le cas, il y a quelques mois seulement, à l’hôpital Maillot à Bab El Oued.

Ici, la représentante du groupe bénévole « Basmet Khir » et le reste de ses collaborateurs ont pris une grande initiative à l’endroit des enfants cancéreux, à qui des cadeaux ont été remis tout en amenant un clown, à la grande joie des bambins. 

« Avant chaque aid et chaque rentrée scolaire, on essaye d’offrir un peu de joie au maximum d’enfants possible en organisant des sorties à leur profit. On nettoie également des mosquées. On rend visite aux gens malades dans les hôpitaux, on prépare des repas chauds aux SDF », tient à rappeler Sabrina Zamoum. Pour toute personne souhaitant participer à la noble mission, il est possible de prendre attache avec le groupe bénévole de bienfaisance sur la page https://www.facebook.com/basmetkhir/.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email