-- -- -- / -- -- --
Nationale

Barack Obama humilie la jeunesse nord-africaine

Barack Obama humilie la jeunesse nord-africaine

Le président américain, Barack Obama, apparemment très inspiré mardi dernier, a agressé gratuitement la jeunesse nord-africaine lors d’un discours au siège de l’Union africaine à Addis-Abeba, en parlant de la place de la jeunesse africaine et de son apport à la dynamique de développement du continent.

Le président américain a mis en garde les pays africains appartenant à l’Afrique noire, en leur conseillant d’éviter de suivre l’exemple des pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient qui, selon lui, sont loin d’être des modèles de progrès ou de stabilité.
« Il nous suffit de regarder le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord pour nous apercevoir qu’un grand nombre de jeunes sans emploi et avec des voix bâillonnées peuvent alimenter l’instabilité et le désordre », a-t-il-dit, et ce en faisant référence à la situation chaotique que traversent la Syrie, le Yémen, l’Egypte et la Libye en ce moment.

Le président de la première puissance mondiale n’a pas dérogé à la règle colonialiste qui consiste à diviser pour régner. En effet, en conseillant aux jeunes d’Afrique noire de ne pas regarder ce que font les jeunes d’Afrique du Nord, Obama cherche à ressusciter les clivages ethniques sur lesquels ont surfé les puissances colonisatrices lors des siècles passés. Mais aussi il crée un amalgame dangereux.

Statistiquement parlant, les contingents de pseudo djihadistes qui combattaient sous la bannière d’Al Qaïda et qui combattent aujourd’hui sous le drapeau de Daech sont en grand nombre issus des pays d’Afrique du Nord (Algérie, Libye, Tunisie, Maroc et Mauritanie). Cependant, ces jeunes qui décident d’aller mourir pour une cause dont ils ne peuvent même pas faire l’unanimité chez eux, preuve de leur manipulation, ne représentent qu’eux-mêmes.

Barack Obama feint-il d’oublier que la jeunesse d’Afrique du Nord, qu’il a décidé de vouer aux gémonies,est majoritaire dans son pays ? Ainsi en s’aliénant la jeunesse nord-africaine, le président américain s’aliène tous les peuples d’Afrique du Nord.
Il est vrai que si l’Afrique du Nord était unie, un président d’un pays, serait-il celui des Etats-Unis d’Amérique, n’aurait jamais osé faire preuve de cette méchanceté gratuite.

Bien plus qu’une méchanceté, c’est de racisme que le président américain a fait montre à l’égard de nous autres jeunes Nord-africains qui combattons le terrorisme fabriqué dans les laboratoires des agences de renseignement et de déstabilisation américaines. Les dirigeants des pays concernés par cette insulte se sentiront-ils touchés et vont-ils réagir à de tels procès d’intention ? 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email