Ballon chinois au-dessus de l'Amérique du nord: Tensions entre Washington et Pékin – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Monde

Ballon chinois au-dessus de l’Amérique du nord: Tensions entre Washington et Pékin

Ballon chinois au-dessus de l’Amérique du nord: Tensions entre Washington et Pékin

Les Etats-Unis et le Canada traquaient ce 3 février au moins un ballon volant au-dessus de l’Amérique du nord, suspecté d’être un ballon « espion chinois », tandis que la Chine explique d’une sonde dédiée aux mesures météorologiques. L’affaire a poussé le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken d’annuler sa visite à ¨Pékin prévue dimanche.

Interrogé, le département d’Etat a refusé de dire si l’incident remettait en cause cette visite, une première depuis 2018.

A Pékin, le gouvernement chinois assure qu’«une vérification est en cours» au sujet de ces informations. Cependant, «émettre des conjectures et monter les choses en épingle avant même que les faits ne soient établis ne contribue pas à parvenir à une résolution appropriée du dossier», a mis en garde devant la presse une porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Mao Ning.

«En tant que pays responsable, la Chine a toujours strictement respecté le droit international et n’a aucune intention de violer le territoire et l’espace aérien d’un Etat souverain», a-t-elle affirmé, appelant à «gérer ce dossier avec sang-froid et prudence».

Le Pentagone a annoncé le 3 février la présence d’un ballon dans l’espace aérien des Etats-Unis, et le gouvernement canadien a dit ce 3 février enquêter sur «un deuxième incident potentiel».

A la demande du président Joe Biden, le Pentagone a envisagé d’abattre le ballon mais la décision a été prise de ne pas le faire en raison des risques posés par d’éventuels débris pour les personnes au sol, a fait savoir le 2 février à des journalistes un haut responsable américain de la Défense, sous le couvert de l’anonymat.

«Nous n’avons aucun doute sur le fait que le ballon provient de la Chine», a-t-il précisé. «Nous prenons des mesures afin de nous protéger contre la collecte d’informations sensibles», a-t-il encore dit, tout en insistant sur «la valeur ajoutée limitée en termes de collecte d’informations» de l’engin, décrit comme un ballon aux dimensions assez grandes.

Le ballon est entré dans l’espace aérien des États-Unis « il y a plusieurs jours » mais le renseignement américain le surveillait déjà, a-t-on indiqué de même source, en ajoutant que ce n’était pas la première fois que l’armée américaine constatait une telle intrusion. Cette fois, le ballon, qualifié d’inoffensif par Pékin, est resté dans l’espace aérien des États-Unis beaucoup plus longtemps.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email