-- -- -- / -- -- --
Nationale

Bachir Dehimi : 17 projets prioritaires identifiés dans la sous-traitance

Bachir Dehimi : 17 projets prioritaires identifiés dans la sous-traitance

Les spécialistes dans le domaine de la sous-traitance pour les besoins de l’industrie mécanique et automobile ainsi que les autorités algériennes accordent leurs violons pour mettre en place une stratégie durable qui permettra d’asseoir une intégration technologique en la matière basée sur le lancement de projets concrets dans le domaine de la production de produits locaux.

Bachir Dehimi, président-directeur général d’Algerian Group of Mecanics (AGM Spa-EQUIPAG), a estimé que « la sous-traitance est la clé du développement technologique des projets mécanique et automobiles ; elle permettra d’industrialiser le pays en créant de la richesse, beaucoup plus d’emplois que les autres secteurs et de s’ouvrir vers l’extérieur en matière d’exportation de véhicules, d’engins, d’organes mécaniques et de sous-traitance ».

Dans ce sillage, M. Dehimi a annoncé hier au Jeune Indépendant que « 17 projets prioritaires ont été identifiés dans le domaine de la sous-traitance ». 

Ces projets concernent directement le volet production de pièces de rechange et de tout type de produits d’équipement destinés aux constructeurs de véhicules en Algérie. Selon Bachir Dehimi, dans le cadre du développement de la sous-traitance, un groupe mixte a été déjà créé entre le groupe AGM spa, le groupe SNVI et la JV/RAP spa pour coordonner leurs actions en matière de développement de la sous-traitance et également d’accompagnement et d’orientation des sous-traitants locaux potentiels vers les meilleurs créneaux de sous-traitance.

En plus des actions multiples lancées dans le cadre du développement de la sous-traitance, une rencontre sera organisée au début de l’année 2017 avec 200 sous-traitants potentiels de Renault pour les intéresser à investir en Algérie, en utilisant dans une première étape les 20 hectares réservés à la sous-traitance, avec mise à disposition par RAP de locaux industriels appropriés à des conditions de prix avantageuses.

D’un autre côté, les sous-traitants potentiels algériens sont identifiés et bénéficient des avantages accordés par les pouvoirs publics.

A ce titre, M. Dehimi explique que « les listes des sous-traitants adhérents sont communiquées par les 04 bourses de sous-traitance et de partenariat (BASTP) centre, sud, est et ouest, après les rencontres dédiées à la sous-traitance ». 

Il précise que « ces sous-traitants potentiels peuvent être classés comme suit : Il y a ceux qui activent dans l’Industrie et disposent d’ateliers de production avec un personnel et des équipes dans une activité donnée, et ceux qui disposent d’ateliers sans équipements. Dans les détails, M. Bachir Dehimi se livre à nous expliquer dans lequel peuvent intervenir les sous-traitant locaux. 

Par exemple, dira-t-il, « ceux qui disposent de capacités financières ou d’intentions pour investir dans la sous-traitance sont au nombre de 63 sous-traitants potentiels qui sont répertoriés pour les commodités prioritaires suivantes : vitrage : (09) sous-traitants ; câblage : (08) sous-traitants ; plastique : (20) sous-traitants ; caoutchouc : (09) sous-traitants ; sièges : (04) sous-traitants ; pneumatiques : (01) sous-traitants ; échappements : (03) sous-traitants ; batteries : (05) sous-traitants ; métallisation sous vide et laquage plastique : (01) sous-traitant ; commandes à distance mécaniques (câbles de freins/embrayage …) : (01) sous-traitant et (02) sous-traitants pour les pièces mécaniques (GERMAN et SNVI) ».

Suite à quoi les 17 projets ont été identifiés et qui concernent la fabrication de pièces en plastique (01 partenariat entre SAREL et METAPLAST a déjà été réalisé pour 30 articles, un deuxième lot de pièces de 30 articles est en cours d’identification ; faisceaux électriques (01 partenariat a déjà été réalisé entre SITEL et LEONI pour les faisceaux simples, tableaux de bord et moteurs) ; vitrages (02 millions de pièces de vitrage/an) ; habillage intérieur (garnissage intérieur) ; batteries (partenariat en maturation) ; pièces en caoutchouc ; câbles pour commandes mécaniques.

Il s’agit aussi de lignes d’échappement (partenariat en cours de négociation), fabrication de radiateurs ; mécanismes de portes, la fabrication des essorts à boudins, les amortisseurs avant et arrière, les lots de bord. Ainsi que les pièces de tôlerie (emboutissage) ; disques de freins, étriers et plaquettes de freins ; Systèmes d’éclairage et les composants électroniques.

Le même responsable a affirmé que d’autres projets sont en cours. Ils concernent particulièrement l’emboutissage, la peinture, d’autres pièces de tôlerie et d’autres composants plastiques et de carrosserie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email