-- -- -- / -- -- --
Nationale

BAC2019 : Les centres d’examen sous haute surveillance

BAC2019 : Les centres d’examen sous haute surveillance

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a annoncé hier la mise en place d’un dispositif spécial pour sécuriser les épreuves du baccalauréat, où 18 014 policiers, tous grades confondus, ont été appelés en renfort, dont 2 000 pour la seule région d’Alger. Prévues du 16 au 20 juin, plus de 700 000 lycéens de terminale vont passer les épreuves du baccalauréat.

La DGSN a annoncé hier, à travers un communiqué, qu’un vaste plan sécuritaire spécial a été mis en place pour veiller au déroulement des examens de fin d’année et éviter tout dérapage. Le plan prévoit une couverture sécuritaire totale des lieux où vont se dérouler les examens. Selon le communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale, le dispositif sécuritaire enrôlé va sécuriser, tout au long des épreuves, 14 centres de rassemblement, 70 centres de correction, 2 centres d’impression et 66 centres de conservation des sujets ainsi que plusieurs autres centres avancés de conservation des sujets.

D’un autre côté, un dispositif de prévention sera mis en action pour faciliter la circulation à proximité des centres d’examen, qui vont abriter un flux important de candidats au bac et de leurs parents. Et pour renforcer la sécurité autour des centres d’examen, la DGSN a décidé, également, de mettre en place des points de contrôle fixes et mobiles pour assister les autres unités de police durant les cinq jours que dureront les épreuves. La DGSN a indiqué, par ailleurs, qu’il est strictement interdit aux automobilistes d’arrêter aléatoirement leurs véhicules près des centres d’examen. Sur ce plan, la Sûreté nationale va mobiliser des patrouilles pédestres et activer l’activité des motards pour intensifier la lutte contre ce phénomène.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email