Bac et BEM: Retrait des convocations à partir du 10 mai – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Bac et BEM: Retrait des convocations à partir du 10 mai

Bac et BEM: Retrait des convocations à partir du 10 mai

Les candidats à l’examen du baccalauréat session juin 2022 peuvent commencer à retirer leurs convocations sur la plate-forme numérique de l’Office national des examens et concours (ONEC),  à partir de mardi 10 mai, a annoncé ce dimanche le ministère de l’Education nationale.

Dans un communiqué rendu public hier, le département de Abdelhakim Belabed a précisé que ce processus va durer un mois complet, et ce jusqu’au 8 juin. Pour les élèves scolarisés, l’opération se déroule «sur la plate-forme numérique, via l’adresse électronique des directeurs des établissements scolaires, dans l’espace réservé aux parents d’élèves de la plate-forme du ministère et sur le site de l’Office national des examens et concours (ONEC)», précise le ministre de l’Education nationale.

Les candidats au BEM sont appelés à le faire entre le 10 mai et le 8 juin, tandis que les candidats au bac auront jusqu’au 16 juin prochain.

S’agissant des candidats libres, le ministère de l’Education les invite à retirer leurs convocations sur le site de l’ONEC durant les mêmes dates citées. De ce fait, les candidats de chaque cycle auront à leur disposition un lien spécial qui leur sera dédié.

Ainsi, les candidats pourront entrer leurs données personnelles, tels le code, le nom d’utilisateur et le mot de passe, pour appuyer, par la suite, sur le bouton d’impression afin d’imprimer leur convocation sur laquelle sont mentionnés le centre d’examen, les informations nécessaires concernant les interdictions le jour de la tenue de l’examen ainsi que les consignes à respecter.

Pour ce qui est des dates officielles des examens liés au brevet de l’enseignement moyen (BEM) et du baccalauréat, elles ont été communiquées au mois de mars dernier par le ministère de l’Education. Ces deux examens officiels se dérouleront du 6 au 16 juin prochain, a annoncé le département de Abdelhakim Belabed, qui a rappelé l’annulation de l’examen de fin de cycle primaire pour la session 2022. Le passage en première année moyenne s’effectuera donc «sur la base de la moyenne générale de l’évaluation continue», a précisé le ministère.

Cet examen sera remplacé à partir de l’année scolaire 2022-2023 par «une épreuve d’évaluation des acquis du cycle primaire». Il convient de rappeler que le ministère de l’Education nationale a imposé de nombreuses interdictions, notamment aux enseignants, pour prévenir toute fuite ou tricherie, et ce afin d’éviter les scénarios de tricherie enregistrés les années précédentes.

Parmi ces interdictions, le ministère insiste sur le fait d’éviter la présence des enseignants au même endroit, de parler entre eux, de parler aux candidats, d’essayer de faire allusion au sujet de l’examen, de marcher dans les couloirs et de se tenir devant le candidat. Il leur est également interdit de se trouver devant l’entrée de la salle d’examen, de s’asseoir ou de se livrer à autre chose qu’à la tâche de surveillance. L’utilisation des téléphones portables est également interdite.

D’autre part, le ministère de l’Education a obligé les candidats à prendre certaines mesures, dont la plus importante est d’arriver à la salle d’examen à 7h30 le matin et à 14 h l’après-midi.

Le ministère informe également les candidats que les portes des centres seront fermées aux élèves et enseignants à 8 h pour les épreuves de la matinée et à 14h30 pour les épreuves de l’après-midi. L’entrée dans le centre après ces heures ne sera pas permis sauf cas exceptionnels justifiés.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email