-- -- -- / -- -- --
Nationale

BAC 2016 : Les programmes achevés à 80%

BAC 2016 : Les programmes achevés à 80%

Le taux d’achèvement des programmes pédagogiques est estimé à 80% dans tous les établissements secondaires, a affirmé, hier, le sous-directeur du secondaire au ministère de l’Education nationale, Abdelhafid Hadj Saddok.

« Les programmes scolaires ont été réalisés à 80% en cette veille de départ en vacances du second trimestre de l’année scolaire 2015/2016 « , a indiqué Abdelhafid Hadj Saddok, lors de son intervention sur les ondes de la Chaîne III de la radio algérienne.

Le responsable a tenu à assurer que les cours dispensés dans tous les lycées se sont déroulés de façon normale. « Tous les moyens ont été mis à la disposition aussi bien des enseignants que des élèves afin de mener à bon port ces programmes ».

M. Hadj Saddok a rappelé qu’environ 824 000 élèves, parmi lesquels 549 346 scolarisés et 268 690 candidats libres, vont se présenter à l’examen du baccalauréat, du 29 mai au 02 juin, munis de leur carte d’identité biométrique.

Il a tenu à rassurer que tous les candidats au bac recevront leur carte nationale d’identité biométrique avant la fin du mois d’avril prochain. « Ce document d’identification des candidats est une « pièce maîtresse « destinée à déjouer toute tentative de « triche « aux examens, a souligné M. Hadj Saddok.

Il affirmé que vu la cadence de fabrication des cartes d’identité nationales biométriques pour les candidats au baccalauréat celles-ci atteindront 100.000 par semaine. Plus de 600 000 dossiers électroniques de candidats au bac se trouvent au niveau du centre, soit un taux de 88%.

Par ailleurs et concernant le bac blanc, l’invité de la radio nationale signale, en outre, que les épreuves s’étaleront du 8 au 12 mai et que des cours de rattrapage seront assurés durant les vacances de printemps à l’intention des élèves ayant des lacunes dans certaines matières enseignées.

Pour ce qui est des préparatifs de cette session, M. Hadj Saddok a signifié que « toutes les dispositions ont été réunies pour faire en sorte que celle-ci se déroule dans les meilleures conditions possibles ».

S’exprimant sur une possible réforme des examens du baccalauréat, le représentant du ministère de l’Education nationale signale qu’un travail de réflexion est en cours quant à l’opportunité de ramener à trois jours la période de leur déroulement, à partir de 2017.

Il fait également état de la possibilité d’examiner et d’instituer un baccalauréat professionnel auquel pourraient prétendre, en option, des élèves de 4e année du cycle moyen. Un travail qui se fera, selon lui, en collaboration avec le ministère de la Formation professionnelle.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email