-- -- -- / -- -- --
Sports

Babya rate son entrée dans la cour des grands

Babya rate son entrée  dans la cour des grands

Le MC El-Eulma, non encore remis de sa descente en Ligue 2 Mobilis et de la crise interne qui s’en est suivie, provoquant de facto le départ forcé du président Harrada, a très mal entamé son challenge continental de la Ligue des champions d’Afrique en trébuchant d’entrée lors de son premier match dans le
groupe B.

Le deuxième club des Hauts Plateaux de l’Est, que les gars de Saint Arnaud aiment bien appeler Babya, s’est incliné en effet logiquement à Oum Dourmane par deux buts à zéro, devant un adversaire plus coriace et qui en voulait plus, à savoir le club populaire et populeux Al- Merreikh du Soudan.

Une victoire qui ne souffre d’aucune contestation pour les locaux qui sont montrés plus conquérants et qui ont fait preuve d’une solidarité sans faille sur la pelouse, devant une équipe d’El-Eulma totalement out, laquelle n’avait ni les qualités techniques ni les ressources morales et physiques pour faire face et espérer revenir un résultat encourageant.

Que pouvait-on demander à un effectif d’El-Eulma encore marqué par le sort qui lui a été réservé en fin de parcours du championnat national. Cela s’est vérifié sur la pelouse du légendaire stade d’Oum-Dourmane, où les fans de Babya espéraient voir leur équipe rééditer l’exploit des Fennecs de Saâdane contre les Pharaons de Shehata. 

Les Vert et Rouge de Saint Arnaud, cueillis à froid dès la 6e minute, sur un but contre le camp du malheureux Naamane , seulement par la suite déséquilibrés, donnant l’image d’un groupe perdu et accusant un grand déficit sur le plan physique. 

Ce qui bien sûr donna des idées aux Soudanais pour mettre plus de pression après l’ouverture du score. Piqués quelque peu dans leur amour propre, les camarades d’Ousserir et Chenihi, ont réussi à relever la tête juste avant et après la pause, mais le manque flagrant de souffle leur sera fatal devant les Soudanais portés par un public acquis tout à leur cause, avec une fraîcheur physique qui fera la différence. 

Le MCEE l’appris à ses dépens à la 56e minute en pliant le deuxième genou devant le vista et le culot de Madina qui doubla la mise. Les malheurs de Babya ne, se sont pas arrêtés là puisque quelques minutes après, le jeune Naâmane fut expulsé pour un cumul de cartons jaunes Heureusement pour le Mouloudia d’El-Eulma, Ousserrir grâce à son talent et son capital expérience a su limiter les dégâts, évitant ainsi un carton plein à son équipe. 

Il y a du pain sur la planche pour le nouveau coach du MCEE, Hadjar, qui devra trouver au plus vites les solution nécessaires dans sa composante, car la prochaine sortie dans ce groupe B sera contre l’éternel frère ennemi, l’ES Sétif. Une occasion de se racheter et pourquoi pas de se relancer dans un derby des Hauts Plateaux qui sent déjà la poudre. La rencontre est prévue le 11 juillet prochain à partir de 22h30 sur la pelouse naturelle du stade Messaoud-Zoughar d’El-Eulma et cela promet déjà. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email