Azzedine Mihoubi annonce son retrait de la politique – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Azzedine Mihoubi annonce son retrait de la politique

Azzedine Mihoubi annonce son retrait de la politique

L’ancien ministre de la Culture et candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2019, Azzedine Mihoubi a annoncé ce mercredi dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux son retrait de l’action politique.

Mihoubi avait décidé auparavant de se mettre en retrait des activités de son parti politique, le Rassemblement national démocratique (RND) et avait cessé depuis plus de deux ans toutes activités partisanes, après sa démission de son poste de secrétaire général du parti, en printemps 2020, poste qu’il a pris en remplacement de l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia.

Dans ce document publié sur sa page Facebook, Mihoubi a réfuté d’emblée ce qu’il qualifie d’allégations sur sa personne et ses projets politiques, indiquant qu’il se consacre uniquement sur son travail d’écriture.

«Mon nom a été cité dans plusieurs publications notamment électroniques portant sur des supputations qui n’ont aucune véracité et aucun lien avec ma personne, de surcroît, dont le contenu me porte plutôt préjudice en diffusant des contrevérités. Par conséquent, je tiens à réfuter toutes ces allégations ».

Dans son texte posté dans la soirée de mardi, Mihoubi a précisé : « Je me consacre et consacrerai totalement au travail d’écriture et à l’acte culturel par lesquels j’ai débuté ma carrière voilà une quarantaine d’années, contribuant ainsi à consolider l’entité de l’Etat, son identité, sa pluralité culturelle et son rayonnement au niveau international ».

Âgé de 64 ans, il a commencé sa carrière en tant que journaliste en 1986 dans le journal arabophone El Chaab, avant de créer son propre hebdomadaire spécialisé en sport. En 1996, il devient le directeur de l’information à la télévision algérienne. En 2006, il devient directeur général de la radio algérienne de 2006 à 2008 et, en 2010, il est nommé directeur de la Bibliothèque nationale d’Algérie, fonction qu’il a occupé jusqu’en 2013.

Il a également occupé le poste de président de l’Union des écrivains algériens de 1998 jusqu’à 2005. En 2003, il devint le président de l’Union générale des hommes de lettres arabes.

Il est nommé en 2008 secrétaire d’État chargé de la Communication, une fonction qu’il occupe pendant deux ans. En 2015, il est désigné ministre de la Culture dans le gouvernement d’Abdelmalek Sellal. Il prend alors les commandes du RND et se porte candidat à la présidentielle du 12 décembre 2019. Depuis cette date, il s’est éclipsé de l’actualité publique, jusqu’à annoncer, aujourd’hui, son retrait définitif.

Parallèlement à ce parcours, Mihoubi est connu par sa prolifique production intellectuelle, poétique et littéraire. Il est auteur de plusieurs recueils de poésie et de romans, dont le dernier vient de paraitre en Egypte. Il a été également écrit des scénarios de quelques productions cinématographiques et télévisuelles.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email