Auto-entrepreneuriat : L’engouement des jeunes – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Auto-entrepreneuriat : L’engouement des jeunes

Auto-entrepreneuriat : L’engouement des jeunes

Grand intérêt pour la plate-forme de l’Agence nationale de l’auto-entrepreneur (ANAE). Elle a enregistré 10 000 inscriptions sur sa plate-forme numérique en cinq mois, contribuant à booster l’accès des jeunes à l’auto-emploi. C’est ce qu’a indiqué le ministre de l’Economie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, Yacine El-Mahdi Oualid.

S’exprimant lors d’un point de presse organisé à l’issue d’une journée d’information sur l’auto-entrepreneur, jeudi dernier, M. Oualid a mis en avant l’impact de la facilitation des procédures dans l’encouragement des jeunes à concrétiser leurs projets et à créer des emplois, des richesses et même de nouvelles activités, soulignant que « la plate-forme, en tant que service public, contribue à l’amélioration de la qualité des services, en simplifiant l’accès à l’entrepreneuriat pour tous, à travers une procédure d’inscription fluide et transparente ».

Il a ajouté que l’ANAE et sa plate-forme numérique, dédiée à l’obtention de la carte de l’auto-entrepreneur, ont démontré leur efficacité dans l’accès des jeunes à l’auto-emploi, le soutien à la diversité des activités entrepreneuriales et l’importance de la numérisation.

En outre, parmi les 10 000 jeunes inscrits, 8 032 ont déjà reçu leur carte d’auto-entrepreneur, dont 99,28 % d’entre eux bénéficient pour la première fois de la couverture sociale, a-t-il assuré. Il a ajouté que 9 380 identifications fiscales ont été créées, dont 2 850 validées.

Citant les activités les plus prisées, M. Oualid a noté que les services numériques et les activités inhérentes représentent 44 % des nouveaux auto-entrepreneurs, suivis de 14 % dans la consultation et 13 % dans les activités culturelles et médiatiques.

Estimant que son département s’attend à 13 000 inscrits sur la plate-forme d’ici à la fin de l’année en cours, le ministre a précisé que 6 851 propositions de nouvelles activités dans l’auto-entrepreneuriat ont été formulées par les jeunes qui ont accédé à la plate-forme, dont 154 propositions désormais acceptées et introduites dans la plate-forme.

Parallèlement, l’ANAE travaille actuellement sur l’élaboration du guide de l’entrepreneur pour une meilleure visibilité de cette activité, ainsi que sur la mise en place d’un service de livraison à domicile de la carte de l’entrepreneur, a fait savoir le ministre.

Des campagnes de sensibilisation sur l’auto-entrepreneuriat seront lancées prochainement, ciblant la gent féminine qui ne représente que 13 % des 10 000 auto-entrepreneurs inscrits, selon lui, rappelant que dans le domaine du financement, la Banque nationale d’Algérie (BNA) a lancé le bouquet « Machrouii (mon projet) » qui offre une panoplie de produits et services à l’auto-entrepreneur dans le cadre du financement islamique.

Cette journée d’information a été marquée par la remise de la carte d’auto-entrepreneur numéro 10 000 à Aziza Chikhi Bassa, par les ministres de l’Economie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises et celui du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale. M. Oualid a, à cette occasion, salué « la disponibilité des autres secteurs dans la mise en place de cette plate-forme ».

Quatre autres auto-entrepreneurs évoluant dans les domaines des services numériques, des activités culturelles et de la consultation ont témoigné, à cette occasion, de leur expérience avec le régime de l’auto-entrepreneur, s’accordant à affirmer « l’agréable surprise et la souplesse » du dispositif numérique mis en place.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email