-- -- -- / -- -- --
Culture

Aujourd’hui s’ouvre la dixième édition du festival de Djemila

Aujourd’hui s’ouvre la dixième édition du festival de Djemila

L’animation culturelle et artistique reste toujours bien vivante cet été après les sommets atteints ce mois de ramadhan. Les festivals se poursuivent au grand bonheur des citoyens, heureux de pouvoir meubler intelligemment les longues soirées de cette saison estivale particulièrement chaude. L’Office national de l’information et de la culture enchaîne la mise en place du festival de Djemila, juste après celui de Timgad, prenant fin ce début de semaine.

La dixième édition du festival de Djemila débute donc aujourd’hui. Les équipes de l’ONCI, qui prennent en charge ce rendez-vous annuel sont sur place. Une conférence de presse animée par M. Samir Meftah, directeur de l’information dans cette institution, a eu lieu afin de porter à la connaissance du public les grandes lignes du programme d’activités de ce festival.

« Comme pour le festival de Timgad, l’esprit de solidarité avec le population martyre de Ghaza et la cause palestinienne est plus que jamais d’actualité », a tenu à souligner M. Samir Meftah qui a informé que les bénéfices tirés des spectacles seront entièrement versés au profit de la population de Ghaza.

Cet élan de solidarité a fait l’unanimité et a vu l’adhésion du public, puisque nombreux sont les citoyens qui achètent plusieurs billets en même temps, exprimant leur engagement, leur soutien et leur aide à ce vaste mouvement humanitaire. Cet esprit de solidarité avec Ghaza et la cause palestinienne ne réside pas seulement dans l’approche matérielle.

Le contenu artistique et culturel du festival est également impliqué. C’est ainsi que pour donner une solennité et une dimension élevées à cette noble cause, les organisateurs de cette dixième édition du festival de Djemila ont voulu donner à son ouverture une atmosphère grandiose, adaptée à la hauteur de cet événement.

Ainsi l’Orchestre symphonique national a été invité à marquer de la manière la plus solennelle cette première journée, impulsant aux programmes, dès leur début, l’esprit de solidarité avec la cause palestinienne, qui règnent tout au long des neuf jours que durera cette rencontre avec l’art musical arabe.

L’Orchestre symphonique national, au grand complet pour donner toute l’importance à cette cérémonie d’ouverture ce jeudi, interprètera, sous leur forme académique, les hymnes nationaux de l’Algérie et de la Palestine. Ses musiciens, dirigés par le maestro Amine Kouider, partageront avec la public des chants patriotiques algériens et palestiniens. Ils ont inscrit également au programme de cette soirée la célèbre et éternelle complainte, El Qods, que la voix puissante et émouvante de Fairouz a immortalisée.

Nul doute que les artistes nationaux invités et ceux venus des pays arabes et du Maghreb sauront, à leur tour, maintenir ce formidable élan de solidarité de l’Algérie avec la population martyre de Ghaza et l’héroïque résistance du peuple frère de Palestine.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email