Augmentation des salaires des enseignants universitaires: Le CNES révèle le barème - Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Augmentation des salaires des enseignants universitaires: Le CNES révèle le barème

Augmentation des salaires des enseignants universitaires:  Le CNES révèle le barème

Le porte-parole du Conseil national de l’enseignement supérieur (CNES), Abdelhafid Milat, a révélé les détails des augmentations salariales prévues dans la version finale du régime indemnitaire, après l’adoption par le Conseil des ministres de trois décrets exécutifs liés au secteur et qui concernent principalement les enseignants universitaires.

L’augmentation des salaires varie, selon les nouveaux barèmes, entre 40 000 et 55 000 DA pour les professeurs de l’enseignement supérieur. Elle est fixée à 30 000 DA pour un maître de conférences A et à 22 000 DA pour un maître de conférences B. Quant à l’enseignant assistant A, l’augmentation prévue est estimée à 18 400 DA, selon les détails donnés par M. Milat.

Pour le porte-parole du CNES, la principale nouveauté dans le nouveau statut particulier réside dans l’introduction d’un grade inédit, celui de « professeur distingué ». Cette nouveauté vise à reconnaître et à récompenser l’excellence académique au sein du corps professoral, a-t-il souligné.

M. Milat s’est félicité que la majorité des revendications du syndicat soient approuvées, et cela contribuera à « améliorer le statut social des professeurs universitaires », a-t-il estimé, soulignant que son organisation continuera à lutter pour obtenir d’autres revendications.

« Nous avons travaillé pendant deux ans ou plus pour la préparation de ces deux lois, et il est vrai que nous avons cherché à obtenir le plus d’acquis possibles au profit de la famille universitaire », a indiqué M. Milat. « Nous avons convenu avec le ministère de tutelle d’approuver de nombreuses primes supplémentaires, mais certaines d’entre elles ont été malheureusement rejetées », a-t-il ajouté.

Les trois décrets concernant le secteur ont été approuvés mercredi dernier en Conseil des ministres. Ils comprennent le statut particulier du professeur universitaire chercheur, le statut particulier des chercheurs permanents et le statut particulier du professeur hospitalo-universitaire.

Ces textes législatifs sont destinés à renforcer et à clarifier les droits et les responsabilités des enseignants dans ces domaines spécifiques. Les augmentations de salaires ont été évoquées lors du Conseil des ministres et un barème spécialisé a été mis en place.

Il convient de rappeler que le président de la République avait ordonné, au mois de mai 2023, en Conseil des ministres, de procéder à la révision à la hausse des salaires des enseignants de l’enseignement supérieur et des chercheurs universitaires, tous grades scientifiques confondus

Le chef de l’Etat avait instruit le gouvernement de lui soumettre des propositions dans les meilleurs délais, car l’Etat doit accorder un intérêt particulier à cette catégorie qui, selon lui, constitue la matière grise et la soupape de sécurité de l’Algérie dans tous les secteurs.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email