-- -- -- / -- -- --
Nationale

Aucune hausse de l’électricité n’est prévue actuellemenT

Aucune hausse de l’électricité n’est prévue actuellemenT

« La révision à la hausse du prix de l’électricité n’est pas à l’ordre du jour « , c’est ce qu’a déclaré le président-directeur général de la Sonelgaz Mustapha Guitouni lors de son déplacement à Béjaïa où il a assisté à la célébration du 10e anniversaire de la création de la société de distribution de l’Est (SDE).

Il a ainsi mis fin aux supputations à ce sujet bien que les tarifs de consommation de l’électricité et du gaz dans les ménages ont déjà été augmentés entre 40 et 60 % depuis début 2016 et autant dans les secteurs d’activité.

Les nouvelles taxes introduites dans la loi de finances 2017 et les majorations de certains impositions fiscales existantes, faisant craindre une nouvelle hausse dans les tarifs de consommation énergétique à usage domestique.

Evoquant sa visite dans la wilaya de Béjaïa, le PDG de la Sonelgaz a indiqué que le taux d’alimentation de la wilaya en énergie électrique est de 96%, alors le taux de raccordement au gaz naturel a atteint, à peine, la moyenne.

« Le taux de pénétration du gaz de ville est de 47% ». Un taux qui est appelé à augmenter d’ici quelque temps. A ce propos, il a rappelé que 250 opérations sont en cours de réalisation et/ou en voie de lancement ou inscrites. Cependant, il faut compter sur les oppositions des citoyens au sujet de la réalisation des ouvrages sur leurs terres.

Un point qui a été soulevé par le responsable qui a souligné que ce facteur a « freiné » les projets d’investissement de la société à Béjaïa. Il a remercié le wali d’avoir réussi à débloquer plusieurs situations.

La modernisation du système de payement des factures est évoquée aussi par M. Guitouni. Il dira : « le payement électronique des créances de consommation d’énergie électrique entrera en vigueur en janvier ou en février de l’année 2017.

« C’est l’un des plus importants projets lancés par la Sonelgaz », dit-il. Des retouches sont en cours dans le système interne de payement. Toujours à ce propos, il dira qu’ »un protocole d’accord est en finalisation voire en voie de signature avec la BNA ».

Concernant les oppositions manifestées par les habitants de Chemini au projet de réalisation d’une centrale électrique, suite aux affaissements générés par les travaux de ce méga-projet, il a demandé « l’arrêt des travaux et le lancement d’une étude approfondie du projet » confortant la décision prise par la commission mixte dépêchée, avant-hier, sur les lieux.

Pour une éventuelle délocalisation de ce projet, il a avertit que la région sera pénalisée par le retard. Il a également dressé un tableau noir sur le recouvrement des créances de consommation d’énergie et le déficit accusé en la matière et les répercussions négatives induites sur l’investissement. Un déficit subventionné par l’Etat.

Il dira : « Le kilowatt revient à 10.54 DA et il est revendu à 4 DA ». « Les créances impayées par les organismes publics restent aussi un grand handicap », dit-il à la société et ses ambitions.

Par ailleurs, il a visité le poste source de Tagouba à Tichy, il a mis aussi en service le centre ER de Dar M’hand à Boukhélifa, et le QLS Gaz Djebira (PK7) 2e tranche lot N°112. Il a tenu une réunion de travail avec les autorités où il a examiné la situation de l’alimentation en énergie électrique et gazière de la wilaya.

Le PDG de la Sonelgaz a visionné un court métrage sur la fraude et les agressions d’ouvrages électriques et un court métrage sur la wilaya de Béjaïa et les infrastructures Sonelgaz.

Il a donné le coup d’envoi à la maison de la Culture de Béjaïa, des portes ouvertes sur la SDE, puis il a visité la centrale éclectique d’Amizour dont le coup d’envoi avait été donné par le Premier ministre Abdelmalek Sellal en 2013 et la mise en service de QLS Gaz Amsiouene à Timezrit et le DP Gaz de Sidi Ayad dans la daïra de Sidi-Aïch.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email