Au moins 28 civils tués dans des bombardements ukrainiens sur le Donetsk – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Monde

Au moins 28 civils tués dans des bombardements ukrainiens sur le Donetsk

Au moins 28 civils tués dans des bombardements ukrainiens sur le Donetsk

Au moins 28 civils ont été tués et 30 autres blessés dans des bombardements ukrainiens sur la ville de Donetsk dans le Donbass dimanche a annoncé l’administration de cette ville de l’est de l’Ukraine. Il s’agit de l’un des pires bilans contre des civils annoncés depuis le début de la guerre en février 2022.

« Vingt-huit civils ont été tués et 30 autres souffrent de blessures de gravité variée, dont deux adolescents », a fait savoir le responsable régional Denis Pouchiline.

À Donetsk, les autorités prorusses locales ont accusé l’armée ukrainienne d’avoir bombardé un quartier périphérique du sud-ouest de la ville, où se trouve le marché, à moins de 15 km du front. Selon Alexeï Koulemzine, le maire de la ville, le bombardement a touché une zone très fréquentée où se situent des boutiques et un marché.

Le bilan du bombardement à Donetsk est l’un des pires annoncés depuis le début de la guerre lancée par la Russie contre l’Ukraine en février 2022.

« Des gens criaient, une femme pleurait, j’ai vu de la fumée s’échapper », a raconté Tatiana, une habitante du quartier, à un média local russe.

« Qu’est-ce qu’il y a de militaire ici ? C’est un marché lambda », rageait une autre Tatiana, présente au moment de l’attaque.

Le ministère russe des Affaires étrangères a dénoncé « un acte terroriste barbare contre la population civile » effectué selon lui à l’aide de « six » salves d’artillerie tirées depuis Avdiïvka, épicentre des combats et encore sous contrôle de Kiev.

« Le régime néo-nazi de Kiev, avec le soutien des États-Unis et de leurs satellites, a encore une fois commis un acte terroriste barbare contre la population civile russe. Dans la matinée du 21 janvier, les formations armées bandéristes ont mené une attaque délibérée à l’aide de systèmes de lancement de roquettes multiples sur le marché et les magasins du quartier Tekstilchik du district Kirovsky de Donetsk. Au total, six attaques d’artillerie ont été menées, visant des lieux très fréquentés », a indiqué le communiqué du ministère des affaires étrangères.

« Il a été établi que le bombardement a été effectué depuis Avdiivka, toujours sous le contrôle des forces armées ukrainiennes, avec des armes fournies par l’Occident. Tout cela confirme une fois de plus son implication directe dans le conflit et le rend complice des actes criminels du régime de Zelensky « , a ajouté le texte.

Moscou compte mettre ce massacre de civils au programme des discussions à New York à l’ONU du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à partir de lundi.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email