-- -- -- / -- -- --
Nationale

Au moins 240 000 fonctionnaires reclassés avant janvier

Au moins 240 000 fonctionnaires reclassés avant janvier

Quelque 240 000 fonctionnaires du secteur de l’éducation nationale seront reclassés avant la fin de l’année soit un taux de 40% du nombre global des personnels qui seront promus soit par le biais d’une inscription sur les listes de promotion, d’examens professionnels ou de concours internes.

Le ministère à la promotion de 118 734 postes dont 17 066 à travers l’inscription par concours internes, prévue le 4 décembre 2014 et 101 668 à travers l’inscription sur la liste de qualifications, outre l’intégration systématique des enseignants des cycles primaire et moyen et leur promotion au grade d’enseignant principal.

Concernant le corps enseignant, 800 enseignants du technique bénéficieront d’une promotion directe au grade d’enseignant du secondaire. Quant aux services économiques, qui comptent 14 400 fonctionnaires, près de 6 000 postes budgétaires ont été ouverts dans le cadre de la promotion aux différents grades d’intendants, ont précisé les deux responsables, évaluant l’enveloppe financière consacrée aux promotions à « plusieurs centaines de milliards de centimes ».

Selon le ministère, ces promotions qui ont longtemps figuré parmi les priorités des revendications des différents syndicats du secteur « tendent à améliorer les conditions des employés du secteur tous corps confondus ». Tous les bénéficiaires de ces promotions suivront une formation continue conformément au dispositif de formation mis en place par le ministère pour l’année 2014-2015.

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, avait qualifié récemment ces promotions d’ « extrêmement importantes « , précisant en revanche que cette opération « ne sera pas appliquée avec effet rétroactif à partir de 2012 » comme revendiqué par certains syndicats. En marge de la clôture de l’examen final de la promotion des professeurs d’enseignement moyen (PEM) et des maîtres d’écoles primaires (MEP), elle a insisté sur l’importance de la formation continue des enseignants car étant, a-t-elle dit, un facteur « capital pour assurer un enseignement de qualité aux élèves « .

Elle a fait savoir qu’il est accordé la possibilité pour les enseignants n’ayant pas réussi au concours de le repasser en janvier prochain, lors d’une session de rattrapage de 3 mois, rappelant que 4 000 enseignants « ne se sont pas inscrits aux concours de promotion à des grades supérieurs « tandis que 46 000 professeurs de l’enseignement moyen et 24 000 maîtres de l’enseignement primaire avaient passé le concours qui a débuté fin novembre à l’échelle nationale. En mars 2015, le ministère envisage l’organisation d’un concours au profit de diplômés universitaires et de titulaires d’une licence ou d’un master à travers la consécration de 15 000 emplois.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email