Au deuxième jour des épreuves du BEM : Satisfaction des candidats – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Au deuxième jour des épreuves du BEM : Satisfaction des candidats

Au deuxième jour des épreuves du BEM : Satisfaction des candidats

Une grande satisfaction a été observée, ce mardi, chez les candidats au Brevet d’enseignement moyen (BEM) à leur sortie des deux épreuves du matin, les mathématiques et l’anglais.

Les épreuves de ces deux matières se sont finalement déroulées dans de bonnes conditions. Selon les candidats, les sujets proposés n’ont pas été aussi difficiles qu’ils le craignaient mais, surtout, ils étaient tirés des cours enseignés en classe.

Après avoir subi les épreuves du matin au centre d’examen Ghanem-Baghdadi, à Boudouaou, les candidats se sont empressés, à 12 h, vers la sortie pour annoncer la bonne nouvelle aux parents qui attendaient impatiemment « le verdict ». Le stress de la veille semblait avoir disparu pour laisser place à l’optimisme. « C’était très facile », ont affirmé des candidates et candidats. L’épreuve de mathématiques était à la portée de tous ceux qui s’y sont bien préparés. « Le sujet de mathématiques était très facile.

En tout cas, plus facile que ceux que nous avons l’habitude de traiter en classe. Les exercices n’étaient pas très compliqués, excepté une question qui demandait une grande réflexion », a confié un groupe de candidats.

C’est la remarque faite par plusieurs élèves, qui se disent soulagés mais surtout plus sereins pour l’épreuve de l’après-midi, à savoir l’histoire-géo, laquelle est totalement basée sur la mémorisation, donc plus facile selon les élèves.

Les examens du BEM se poursuivront aujourd’hui, mercredi. Les candidats vont devoir se pencher sur les sujets des sciences de la vie et de la terre ainsi que sur ceux de la langue française.

Concernant les résultats de cet examen national, ils seront connus vers la fin du mois de juin en cours. Il convient de rappeler que, cette année encore, il n’y a eu que deux examens nationaux après la décision de supprimer celui de la cinquième année primaire. Celui-ci sera peut-être rétabli à partir de l’année prochaine, selon les propos du ministre de l’Education, Abdelhakim Belabed, lors d’une conférence de presse organisée après avoir donné le coup d’envoi de l’examen du BEM à El-Meghaïer.

M. Belabed a indiqué qu’à compter de l’année scolaire 2022-2023, l’examen de fin de cycle primaire sera rétabli selon « de nouvelles données et une nouvelle approche », de manière à « augmenter les chances de réussite des élèves et faciliter leur progression dans le système scolaire ».

Il a affirmé, par ailleurs, que des études étaient en cours pour la révision de l’examen du baccalauréat en temps opportun, outre la révision du coefficient de l’examen du BEM, « en vue d’éviter que les notes soient gonflées au sein des établissements scolaires ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email