-- -- -- / -- -- --
Nationale

Attentat contre l’ambassade d’Algérie en Libye : Lamamra condamne

Attentat contre l’ambassade d’Algérie en Libye : Lamamra condamne

Un attentat terroriste à la voiture piégée a été perpétré hier devant l’ambassade d’Algérie à Tripoli en Libye, faisant trois blessés dont un policier, selon des sources sécuritaires libyennes. Cet acte ignoble a été revendiqué par la branche libyenne du mouvement Daech (EI, Etat islamique).

L’attaque contre le bâtiment e la représentation diplomatique algérienne a été revendiquée dans un court message diffusé accompagné d’une photo, a rapporté l’AFP en citant le Centre de surveillance américain des sites islamistes (Site). Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, cité par l’APS, a condamné vigoureusement cet acte qu’il a qualifie de crime contre le droit internationale.

« Nous savons que tout attentat ciblant un poste diplomatique est un crime au regard du Droit international et nous condamnons énergiquement tout acte attentatoire à l’ambassade d’Algérie ou aux autres postes diplomatiques algériens en Libye et ailleurs », a-t-il dit. De son côté, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères,

Abdelaziz Benali Cherif, a affirmé dans une déclaration au site électronique TSA, que ce n’est pas l’ambassade de l’Algérie qui était visé par les assaillons.

« Selon les premiers éléments dont nous disposons, l’attentat ne visait pas l’ambassade de l’Algérie, mais une mairie située non loin de l’ambassade d’Algérie dont le personnel a été évacué depuis quelques mois », a-t-il précisé.
L’ambassade algérienne est fermée depuis aout dernier, à l’instar de la plupart des représentations étrangères qui ont évacué leurs personnels à Tripoli, en raison les menaces qui pesait sur les diplomates algériens.

Le communiqué publié par le ministère des Affaires étrangère avait indiqué « des informations certaines sur l’existence d’une menace réelle et imminente ciblant nos diplomates et agents consulaires, ont été reçu. Suite à cela il a été décidé, en coordination avec les autorités libyennes, de procéder, à titre préventif et urgent, à la fermeture de notre ambassade et de notre consulat général à Tripoli ».

En 2011, l’ambassade d’Algérie à Tripoli avait fait l’objet d’une « série de violations » de la part d’une bande d’individus qui saccagé les locaux de l’ambassade.

Des ambassades de pays arabes ont depuis l’été fait l’objet de plusieurs attaques, avec notamment l’explosion de deux voitures piégées devant les ambassades d’Egypte et des Emirats arabes unis en novembre.

Le siège de l’organisme libyen en charge de la sécurité des missions diplomatiques a été visé par un attentat similaire fin décembre. La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi au terme de huit mois de conflit en 2011. Livré aux milices, le pays est dirigé par deux Parlements et deux gouvernements rivaux, l’un proche des miliciens de Fajr Libya, qui ont annoncé vendredi un « cessez-le-feu » sur tous les fronts, et l’autre reconnu par la communauté internationale. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email