-- -- -- / -- -- --
Nationale

Atteinte sur les réseaux sociaux : Louh annonce un projet de loi

Atteinte sur les réseaux sociaux : Louh annonce un projet de loi

Le contenu des réseaux sociaux et toutes les vidéos qui y sont diffusées à longueur de journées et de nuits commencent à susciter des craintes et des inquiétudes auprès des autorités publiques. Depuis de longues années, certains observateurs et des organismes avaient alerté le gouvernement sur les dangers qui s’accumulent dans la divulgation de fake news et d’images ou photos, souvent compromettantes, sur des personnalités ou des familles sans leur autorisation expresse. On avait parlé à l’époque de l’émergence d’une nouvelle délinquance liée à la croissance exponentielle des réseaux sociaux et du développement prodigieux de la téléphonie mobile et du digital.

Aujourd’hui, avec les nombreuses affaires qui pullulent au niveau des parquets et les plaintes déposées par des victimes de ces agissements, le gouvernement a décidé de réagir. Une batterie de mesures visant à clarifier ces délits et « crimes électroniques » et à accompagner les autorités judiciaires et policières dans les enquêtes et les actions publiques seraient sur le point d’être promulguées.

Le ministre de la Justice, garde des Seaux,Tayeb Louh, a évoqué hier ce qu’il a qualifié de « danger » des réseaux sociaux et appelé à l’« activation systématique » de l’action publique dès la réception d’une plainte pour harcèlement sur les réseaux sociaux.

« L’action publique doit réagir automatiquement en cas d’atteinte à la dignité des personnes sur des réseaux sociaux », a expliqué le ministre de la Justice. Tayeb Louh a ainsi affirmé que des « agressions » sur les réseaux sociaux « commencent à prendre des proportions inquiétantes en Algérie ».

Le ministre signale que le phénomène est « en hausse », et regrette le fait que les contenus des réseaux sociaux touchent et affectent « profondément les citoyens ainsi que les valeurs de toute la société et la sécurité du tissu social ».

Louh a indiqué que sur instructions du président Abdelaziz Bouteflika, son département a finalisé la préparation d’un projet de loi sur la lutte contre la cybercriminalité.

Pour certains observateurs, cette réaction prompte du gouvernement s’explique comme une riposte à l’activisme intensif du fameux Amir DZ, qui a inondé facebook avec des vidéos et des déclarations dans lesquelles il s’attaque notamment à de hautes personnalités.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email