-- -- -- / -- -- --
MENASahel

Attaques sahraouies contre les FAR : Douze officiers marocains tués

Attaques sahraouies contre les FAR : Douze officiers marocains tués

En dépit de l’embargo médiatique imposé par le régime du Makhzen sur tout ce qui se passe au Sahara occidental, la guerre fait rage le long du mur des sables. Les attaques quotidiennes de l’armée sahraouie ont fait subir aux forces royales des pertes humaines et matérielles considérables.

Récemment, l’armée d’occupation marocaine a subi de lourdes pertes après une série d’attaques meurtrières contre des cantonnements militaires dans plusieurs secteurs du territoire sahraoui.

C’est ainsi que le ministère de la défense sahraoui a révélé ce mercredi la mort de douze officiers de l’armée d’occupation marocaine, tués au cours de plusieurs raids contre des bases militaires des Forces armées royales. La liste nominative de ces officiers et sous officiers abattus lors de ces opérations a été diffusé par le ministère sahraoui de la Défense. Il s’agit du colonel Kerkoub Mohamed Hassan, du commandant Belarifi Mohamed Mohcine, du capitaine Joblah Aziz, de l’adjudant Adnani Abdellah, du sergent Soukah Hasbane Mohamed et de l’adjudant Assouak Mohamed Hacene.

La même source a également révélé les noms des autres officiers neutralisés lors des récentes offensives de l’ALPS. Il s’agit du sergent chef Zouk Mohamed Ould Keltoum, le caporal Atmatri Zine, le caporal Yemla Mostapha et les soldats de troupe Safi Khaled, Safi Mohamed et Allama Ribani.

La source n’a pas indiqué, dans la foulée, le nombre des blessés ainsi que les pertes matérielles. Les FAR continuent, pour leur part, dans leur mutisme, appliquant à la lettre les consignes de leur état-major, celles de ne pas parler de la guerre ou des opérations militaires, ni d’évoquer une simple évacuation de soldats ou officiers blessés vers les hôpitaux au sud du royaume. Le black-out est total dans les médias marocains, qui s’interdisent de faire la moindre référence sur ce qui se passe tout au long du mur des sables, qui longe une ligne de plus de 2000 kilomètres.

Selon des sources militaires du Polisario, des unités de l’armée sahraouie de libération ont ciblé ce mardi les retranchements des soldats de l’occupation dans plusieurs régions d’Akrara Chedida et Akrara Lahdid dans le secteur de Farsia.

Les éléments de l’APLS ont également exécuté des attaques intensifiées ciblant les forces de l’occupant marocain dans les régions d’Akrara El Farsik, Oudi Dhamran, Laakad et Oudi Oum Errokba (secteur de Mahbès).

Avant hier, des détachements avancés de l’Armée sahraouie ont ciblé les retranchements des soldats d’occupation marocaine dans plusieurs régions du secteur de Haouza, dont les régions de Rous Benzekka, Lemkiteb et Ross Terkanet. Ces attaques s’intensifient de plus en plus et occasionnent de lourdes pertes humaines chez l’occupant.

Ces attaques démontrent une fois de plus que la guerre de libération que mène les sahraouis ne se déroule pas à huis clos.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email