Attaf rencontre des hommes d'affaires américains : L'attractivité de l'Algérie mise en exergue   – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Attaf rencontre des hommes d’affaires américains : L’attractivité de l’Algérie mise en exergue  

Attaf rencontre des hommes d’affaires américains : L’attractivité de l’Algérie mise en exergue  

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf, a souligné l’engagement du gouvernement algérien à promouvoir un climat favorable aux affaires et a mis en exergue les opportunités d’investissement hors hydrocarbures, lors de sa rencontre, jeudi dernier à Washington, avec des opérateurs économiques et des hommes d’affaires américains, membres du Conseil d’affaires algéro-américain.

A l’occasion de cette rencontre, le ministre a présenté devant les participants un exposé détaillé sur la dynamique économique que connaît l’Algérie dans le cadre des réformes, passant en revue les indicateurs de développement atteints ces dernières années, « lesquels témoignent d’une nette amélioration de la situation économique et financière de notre pays », indique un communiqué du ministère.

Il a également évoqué « les principaux axes de la politique ambitieuse de l’Algérie en matière d’incitation et d’attractivité des investissements étrangers », rappelant notamment « le nouvel arsenal juridique adopté dans plusieurs domaines, tels que les hydrocarbures, les investissements ou encore la monnaie et le crédit ». Le ministre a aussi cité d’autres réglementations « à même de renforcer le climat des affaires et de drainer les investissements étrangers, des réformes saluées par l’Administration américaine dans un rapport publié en date du 26 juillet 2023 ». 

Tout en rappelant l’histoire du partenariat économique entre l’Algérie et les Etats-Unis de ces quarante dernières années, la qualifiant de « véritable success story », M. Attaf a souligné que le partenariat entre les deux pays est principalement axé sur le domaine de l’énergie, qui attire 90 % des investissements américains. Il a affirmé, à ce propos, que la coopération algéro-américaine en la matière s’annonce « prometteuse » au vu des réserves de gaz naturel, d’énormes potentialités en termes d’énergies renouvelables que recèle l’Algérie, et du fait que les Etats-Unis représentent une puissance technologique et économique

 Opportunités d’investissement hors hydrocarbures

En termes de partenariat économique, M. Attaf a aussi mis l’accent sur « l’impératif d’ouvrir de nouvelles perspectives à la coopération bilatérale ». Il s’agit notamment de l’exploitation des diverses ressources dont dispose l’Algérie, à l’instar de l’acier, du zinc, du phosphate et d’autres ressources rares. 

Sur ce sujet, le ministre a affirmé que le secteur de « l’agriculture constituait une opportunité pas encore exploitée pour les investisseurs », notamment dans le sud du pays, d’autant que l’Etat algérien entend assurer 3 millions d’hectares pour tout investissement d’envergure. Il a aussi affirmé que « l’Algérie offrira d’excellents avantages de par sa localisation géostratégique, qui fait d’elle un portail ouvert aux marchés voisins en Afrique mais également en Europe et dans le monde arabe ». 

Des avantages exploités et soutenus à travers des accords de libre-échange conclus par notre pays avec l’Afrique, l’UE et le monde arabe. Dans le même contexte, M. Attaf a rappelé « les grands projets structurants lancés par l’Algérie pour renforcer les infrastructures la liant aux pays voisins, à l’instar des ports et des lignes ferroviaires, en sus de la promotion des services de transports routier, maritime et aérien », souligne la même source.

En conclusion de cette rencontre avec les opérateurs et hommes d’affaires américains, organisé au terme de la visite de travail qu’effectue Ahmed Attaf à Washington, chargé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le ministre a affirmé qu’« investir en Algérie est synonyme d’avenir prometteur dans un pays qui assure toutes les conditions de réussite, en sa qualité de partenaire fiable ».

Par ailleurs, lors de la rencontre entre le ministre des Affaires étrangères avec le président du groupe parlementaire d’amitié Etats-Unis-Algérie, le membre de la Chambre des représentants, Troy Nehls, il a été convenu d’un plan d’action comportant plusieurs démarches visant à renforcer le rapprochement et à souligner l’importance du partenariat stratégique liant l’Algérie et les Etats-Unis. 

A cet effet, les deux parties ont évoqué l’organisation, prochainement, de trois événements, en l’occurrence une visite que devraient effectuer les membres de ce groupe en Algérie en novembre prochain, l’organisation prochaine d’une conférence à Washington sur la coopération algéro-américaine dans le domaine de l’énergie et enfin un congrès sur le partenariat entre les deux pays dans le domaine de l’industrie.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email