-- -- -- / -- -- --
Sports

Assurer la qualification à Alger et éviter le piège du Tchad

Assurer la qualification à Alger et éviter le piège du Tchad

Après son amère élimination en coupe d’Algérie mardi dernier face à la lanterne rouge l’ASO, pour le compte de la mise à jour des 8es de finale, l’USMA replongera aujourd’hui dans la compétition continentale en recevant dans son antre de Bologhine l’AS Pikine du Sénégal, à l’occasion du 2e tour préliminaire de la Ligue des champions africains.

Après la grande désillusion des supporters et de la direction suite à la sortie en coupe d’Algérie de la formation de Soustara l’heure est maintenant au challenge africain que Koudri et ses coéquipiers doivent bien négocier pour atteindre l’autre objectif, à savoir celui de la phase des poules en LDC.

Il n’en demeure pas moins que le staff technique, avec à sa tête Otto Pfister, doit tirer les leçons du match du premier tour joué contre Foullah Edifice du Tchad. Pour rappel, les Rouge et Noir avaient frôlé l’élimination précoce dans ce safari africain malgré la large victoire acquise au stade Omar-Hamadi. Les attaquants usmistes avaient en effet ce jour-là ont raté une multitude d’occasions de scorer, par manque de lucidité ou par égoïsme. Ce même scénario a été vécu face aux Chélifiens en coupe.

Privilégier le jeu collectif

Il est vrai que les attaquants de Soustara s’offrent plusieurs occasions franches de scorer, mais le réalisme et la percussion font défaut. Pourtant, la présence de joueurs tels Beldjilali, Belaili, Ferhat, Nadji, Andria et autre Kouadio devrait leur permettre de terrasser les défenses adverses. Malheureusement, le jeu individuel de certains, voire leur égoïsme, pénalise l’équipe.

L’Allemand Pfister doit remédier à cela en insistant sur le jeu collectif. La bande à Pfister devra aborder son match contre le représentant du Sénégal en groupe soudé, surtout que la formation de l’AS Pikine, qui reste une inconnue pour les Algérois compte en son sein de nombreuses individualités, au potentiel confirmé capables de faire la différence au stade de Bologhine.

Marquer et rester vigilants

Dans le souci de parer à toute surprise lors de la seconde manche, qui devrait se dérouler à Bamako, Ferhat et consorts sont appelés à marquer le maximum de buts pour aborder le match retour en toute sérénité et confiance. Certes, le mot ordre des Usmistes pour cette empoignade est d’attaquer pour se sécuriser avant le départ pour le Mali, mais ils doivent cependant se montrer vigilants pour préserver leur cage vierge.

Dans cette optique, l’entraîneur en chef, en technicien avisé mettra en place un plan judicieux qui permettra à ses poulains de prendre un sérieux ascendant et leur permettant ainsi de réconcilier avec leurs fans après leur sortie de la course pour la coupe d’Algérie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email