Asphyxie au monoxyde de carbone : 75 morts et plus de 1 600 personnes secourues depuis janvier 2021 – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Asphyxie au monoxyde de carbone : 75 morts et plus de 1 600 personnes secourues depuis janvier 2021

Asphyxie au monoxyde de carbone : 75 morts et plus de 1 600 personnes secourues depuis janvier 2021

Comme chaque année, la Direction générale de la Protection civile (DGCP) reconduit la campagne de prévention et d’information sur les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, et ce afin d’éviter un autre hiver meurtrier.

Mais en dépit de ces campagnes de sensibilisation, le monoxyde de carbone continue à faire des victimes. Pour l’année en cours, 75 personnes sont décédées et plus de 1 600 autres ont été secourues depuis janvier 2021, indique dans un communiqué de la Protection civile. A peine le froid se fait-il sentir que le recours au chauffage devient indispensable, mais cela fait trembler de peur beaucoup de familles à cause des nombreux drames qui ont fait la triste actualité ces dernières années. 

Les statistiques établies jusqu’au 8 novembre par les services de la Protection civile concernant l’intoxication par ce gaz mortel depuis le début de janvier 2021 révèlent que 75 personnes ont péri et 1 697 ont été secourues d’une mort certaine, révèle la Protection civile, ajoutant que ces derniers jours ont connu une recrudescence de cas de décès. Selon la même source, «ces tragédies sont souvent dus à des erreurs de prévention en matière de sécurité, à l’absence de ventilation, au mauvais montage, à un défaut d’entretien, à l’utilisation de certains appareils qui ne sont pas destinés à cela, à la vétusté des appareils, etc. ».

Sur la base de ces bilans macabres, on peut conclure que la majorité des décès par asphyxie dus à l’inhalation du monoxyde de carbone sont dus à l’inobservation des règles et consignes de prévention en matière de sécurité. Aussi, la Protection civile a lancé, à compter de ce lundi, une campagne nationale de prévention et de sensibilisation sur les risques liés à l’intoxication et à l’asphyxie au monoxyde de carbone sous le slogan « Un hiver sans accident d’asphyxie ». Celle-ci s’étalera tout au long de la période hivernale.

La Protection civile précise, dans un communiqué, que le programme de cette campagne comprend «des journées portes ouvertes, des caravanes locales qui sillonneront les différentes localités pour faire de l’information de proximité, ainsi que des émissions radiophoniques et télévisées, suivies de diffusion de spots de sensibilisation à travers tous les médias». Les services de la Protection civile estiment que les décès par asphyxie «ne sont pas dus au hasard ou à des circonstances imprévues mais à une erreur de prévention en matière de sécurité», soulignant qu’en général, «ces erreurs sont imputées essentiellement à la mauvaise ou à un manque de ventilation, au mauvais montage de ces équipements par un personnel non qualifié ainsi qu’à l’achat d’appareils de chauffage ne disposant pas d’un système de sécurité».

Pour prendre part à cette campagne de prévention, la Protection civile appelle les citoyens et les associations à se rapprocher de ses services au niveau des wilayas du pays.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email