-- -- -- / -- -- --
Nationale

Arrivée du premier lot de vaccin anti-Covid : Les précisions du ministère de la Santé

Arrivée du premier lot de vaccin anti-Covid : Les précisions du ministère de la Santé

L’arrivée du premier lot de vaccin anti-Covid est attendue pour les jours à venir, d’autant que la campagne de vaccination va être lancée durant le mois de janvier.

Le ministère de la Santé n’avance aucune date, niant la réception du premier lot de vaccin ce mardi ou ce mercredi, comme annoncé par le porte-parole du comité scientifique du suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus. Le Dr Djamel Fourar, qui est aussi directeur général de la prévention au ministère de la Santé, avait en effet annoncé la réception imminente du premier lot du vaccin russe anti-Covid-19, Spoutnik V.

«C’est imminent. Ce sera probablement demain ou après-demain», avait-il affirmé lundi, lors de son passage sur les ondes de la Chaîne 3, précisant que cela «reste tributaire des actions qu’entreprend l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) avec le partenaire russe pour acquérir le vaccin». M. Fourar, qui a déclaré que la campagne de vaccination serait lancée dès la réception du vaccin, lequel sera gratuit, a été contredit par le ministère de la Santé qui a tenu à apporter des précisions sur la question.

«Les propos du Dr Djamel Fourar, porte-parole du comité scientifique en charge du suivi de la pandémie du coronavirus, ont été interprétés de façon erronée. Les citoyens seront informés aussitôt les premiers lots du vaccin réceptionnés», a indiqué le département de Benbouzid, dans un communiqué rendu public lundi soir.

Cette confusion autour de la date de l’arrivée du premier lot de vaccin nous rappelle celle qui avait caractérisé la date du début de la campagne de vaccination. On se souvient des déclarations contradictoires concernant le début de la campagne de vaccination entre un membre du Conseil scientifique qui avait annoncé le début de la campagne de vaccination pour le mois de janvier avant d’être contredit pas le ministre de la Santé, lequel avait affirmé qu’aucune date n’avait été fixée pour le lancement de l’opération, et ce avant que le président de la République tranche et fixe l’échéancier en ordonnant le lancement de la campagne de vaccination à partir de janvier.

L’arrivée des premières doses du vaccin anti-Covid sera donc annoncée par le ministère de la Santé. L’Algérie, qui a opté pour le vaccin russe, est le premier pays africain à acquérir le Spoutnik V. L’Agence nationale algérienne des produits pharmaceutiques l’a, en effet, enregistré le 10 janvier passé, devenant ainsi le premier pays africain à approuver officiellement l’utilisation du vaccin. Cependant, l’Algérie doit s’approvisionner auprès d’autres laboratoires.

C’est ce qu’a signalé le Dr Fourar, lequel a fait savoir qu’ «en plus du vaccin russe, les approvisionnements vont être variés», notant «une grande tension au niveau mondial». «Grâce au système COVAX de l’OMS, l’Algérie va pouvoir recevoir, au cours du premier trimestre 2021, entre 8 et 10 millions de doses pour vacciner 20% de la population», a-t-il souligné, rappelant l’objectif fixé, à savoir celui de «vacciner au moins 80% de la population».

Soulignant l’expérience de l’Algérie en matière de campagne de vaccination, il a indiqué que la priorité sera donnée au personnel de la santé, aux personnes âgées et aux personnesvulnérables. En outre, dans le cadre de la préparation de la campagne de vaccination, le ministère de la Santé a émis une instruction à l’adresse des directeurs de la santé et de la population ainsi que des directeurs des établissements de santé (EH, EHS, EPSP, CHU, établissements de santé privés), le but étant la mise en place du dispositif organisationnel de la campagne de vaccination contre la Covid-19.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email