-- -- -- / -- -- --
Nationale

Arrestations et saisies de grosses quantités de kif

Arrestations et saisies de grosses quantités de kif

Un camion transportant cinq quintaux de drogue a été intercepté à Médéa. A Oran, les narcotrafiquants ont tenté de faire passer cinq autres quintaux de cannabis dans trois véhicules de luxe, tandis qu’un jeune couple algérois a été arrêté, hier, à Tlemcen à bord d’une voiture avec 80 kg de drogue. Le trafic de cannabis se généralise dans le pays. Alerte !

Près de deux tonnes de cannabis ont été saisies ces dernières 48 heures suite aux multiples opérations menées par les gendarmes dans divers endroits du pays. La première grosse prise a eu lieu dans la wilaya de Médéa. Ici, les gendarmes ont intercepté un camion chargé de plus de cinq quintaux de kif traité.

L’opération a été menée par les éléments de la brigade de Hanacha qui ont présenté, hier, devant le procureur de la République près le tribunal de Médéa, un narcotrafiquant âgé 42 ans, pour détention, commercialisation de stupéfiants et tentative d’acheminement de 5 quintaux de drogue. Il a été placé sous mandat de dépôt.
L

e coup de filet des gendarmes a été effectué suite à un renseignement livré par un complice du narcotrafiquant. Les gendarmes de ladite brigade, en dispositif de barrage sur la route dans la circonscription communale de Ouamri, ont interpellé le mis en cause, à bord d’un camion chargé de cinq quintaux et cinq kilos de cannabis.

Le même jour, cette fois à Oran, un autre coup de filet des gendarmes a eu lieu suite au démantèlement d’un réseau de trafiquants de drogue.

L’affaire a été traitée par les gendarmes de la Section de recherches d’Oran qui, au bout de quelques semaines d’enquête, ont réussi à mettre la main sur le réseau composé de cinq narcotrafiquants et là saisir quatre grosses cylindrées ainsi que plus de 5 quintaux de cannabis. Les cinq narcotrafiquants, tous des jeunes, ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal d’Aïn Turk, pour association de malfaiteurs et détention et commercialisation de stupéfiants. Ils ont été placés sous mandat de dépôt.

Agissant sur renseignements, les gendarmes de ladite unité ont interpellé, lors d’une opération, quatre narcotrafiquants et récupéré quatre véhicules de marques Audi A3, Renault Kangoo, Liffan et Dacia Logan, en position de stationnement devant une cafétéria au centre ville d’Aïn-Turk.

Poursuivant les investigations et en vertu d’un mandat de perquisition, les éléments du dispositif ont saisi environ cinq quintaux de kif traité et un véhicule de marque Volkswagen Polo à l’intérieur d’une villa dans la même localité. Au cours de l’enquête, le cinquième complice a été interpellé à Maghnia (Tlemcen).

Un couple intercepté avec 80 kg de cannabis

Le trafic des stupéfiants a pris une autre tournure. Désormais, les jeunes couples recourent au trafic de drogue à des fins d’enrichissement rapide. C’est le cas à l’Ouest, plus précisément dans la wilaya de Tlemcen, où trois narcotrafiquants dont une femme ont été arrêtés par les gendarmes pour détention et commercialisation de stupéfiants et commerce illicite de psychotropes.

L’affaire a été élucidée par les gendarmes de la Section de recherches de Tlemcen suite à une enquête de plusieurs jours.

L’arrestation du jeune couple ainsi que leur complice a eu lieu sur la base des renseignements parvenus aux gendarmes de la brigade territoriale d’El-Bouihi qui, en dispositif de barrage sur la RN.99, reliant El-Bouihi à Béni-Boussaïd, ont interpellé le couple à bord d’un véhicule léger ainsi que le conducteur d’un autre véhicule.

Tous originaires d’Alger, les trois narcotrafiquants ont été appréhendés en possession de 79 kilos et 370 grammes de cannabis. A Skikda, c’est un repris de justice et un pharmacien qui ont été arrêtés en possession de 1600 comprimés de psychotropes.

L’affaire a été traitée par les gendarmes de la brigade de Tamalous qui ont présenté devant le procureur de la République près le tribunal local le gérant d’une pharmacie dans la commune de Tamalous et un repris de justice, pour détention et commercialisation illégale de psychotropes. Ils ont été placés sous mandat de dépôt.

Agissant sur renseignements, les gendarmes de ladite brigade ont interpellé, au niveau de la forêt Oued Baroune de la localité, le repris de justice à bord d’un véhicule léger, en possession de 1600 comprimés de psychotropes, de 283 bouteilles de boissons alcoolisées de différentes marques et de la somme de 66 500.00 DA représentant les revenus de vente de ces produits, alors que le pharmacien a été dénoncé par le mis en cause au cours de l’enquête.

Une autre opération a été effectuée par les gendarmes dans la wilaya de Mila, où un trafiquant de drogue a été interpellé et 10 kg de cannabis ont été saisis. Agissant sur renseignements, les gendarmes de ladite brigade ont récupéré un sac renfermant 10 kg de kif traité, abandonné par des narcotrafiquants en bordure de la route de la même localité. 

Les investigations entreprises ont conduit à l’interpellation du propriétaire de ladite substance, qui était en état d’ébriété, au centre-ville de Mila, en possession de la somme de 37 millions de centimes et de deux téléphones portables.

En vertu d’un mandat de perquisition, les gendarmes enquêteurs ont saisi dans son domicile à Mila 15 grammes de la même substance, un couteau, la somme de 236 millions de centimes, 46 dirhams marocains, 25 livres syriennes et deux autres téléphones portables avec des puces d’opérateurs de la téléphonie mobile marocain et tunisien. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email