-- -- -- / -- -- --
Nationale

Arrestation de 3 agresseurs à Oum El-Bouaghi

Arrestation de 3 agresseurs à Oum El-Bouaghi

Trois dangereux malfaiteurs ont été interpellés durant la fête du nouvel an par les gendarmes d’Oum El-Bouaghi suite à une agression suivie de vol dont deux ressortissants libyens étaient victimes.

Les trois personnes arrêtées, qui font partie d’une dangereuse bande de malfaiteurs, avaient commis auparavant plusieurs agressions et vols (véhicules et autres objets de valeur) sur l’axe Oum El- Bouaghi – Constantine – Tébessa, rapporte la Gendarmerie nationale. Selon la même source, les membres de cette bande possèdent plusieurs armes blanches ainsi qu’un véhicule utilisé dans chaque agression, dont ce fut le cas lors de l’agression des deux ressortissants libyens durant la fête du nouvel an.

Tout a commencé, explique-t-on, lorsque deux ressortissants libyens âgé de 25 et 31 ans, en situation régulière, se sont présentés avant-hier aux gendarmes de la brigade de Aïn-Fakroun qui effectuaient des constatations d’un accident de la circulation routière survenu sur la RN 10 reliant Oum-El-Bouaghi à Constantine, pour déclarer qu’une heure auparavant ils ont été agressés, lors d’une halte suite à une panne sèche, à la sortie ouest de la localité d’Oum-El-Bouaghi, par trois individus circulant à bord d’un véhicule.

Les victimes ont indiqué avoir été dépossédées, sous la menace de couteaux, de 500 euros, de 180 dinars tunisiens, de deux téléphones portables et de trois sacoches renfermant des objets personnels, avant de prendre la fuite.

A 6 heures du matin, les recherches effectuées par les gendarmes enquêteurs et ceux de la sécurité routière ont abouti à l’interpellation des mis en cause à bord de leur véhicule, dans la commune de Aïn-Fakroun, et à la récupération sur eux de la somme de 120 dinars tunisiens, d’une des sacoches dérobées et des deux téléphones portables.

Poursuivant les investigations et en vertu d’un mandat de perquisition, les gendarmes ont saisi dans le domicile de l’un des mis en cause d’autres effets appartenant aux victimes. Par ailleurs, un autre citoyen âgé de 25 ans, demeurant à Aïn-Kercha, victime lui aussi d’une agression suivie du vol d’une somme de 15.000 DA, d’un téléphone portable, d’une bague en or et de deux chaînettes en argent, commis le 28 décembre passé par quatre malfaiteurs circulant à bord d’un véhicule léger dans la localité d’El-Harmilia, s’est présenté à ladite brigade où il a identifié un des mis en cause.

Ce groupe de malfaiteurs est, en fait, derrière plusieurs affaires d’agressions commises sur l’axe Oum El-Bouaghi, Constantine et Tébessa, où de nombreuses victimes se sont fait voler leurs biens sous la menace d’armes blanches. L’élimination de cette dangereuse bande de malfaiteurs a été vivement saluée par les victimes. L’enquête sur cette bande de malfaiteurs se poursuit toujours.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email