-- -- -- / -- -- --
Energies

Arkab s’explique sur les factures élevées de l’électricité

Arkab s’explique sur les factures élevées de l’électricité

Le ministre de l’énergie Mohamed Arkab a réagi aux observations et critiques des abonnées de Sonelgaz, qui n’arrêtaient pas de se plaindre des factures « anormalement » élevées, affirmant que cela est dû à l’accumulation de factures durant la période de confinement.

« La période de confinement a vu l’augmentation de la consommation d’électricité et de gaz et l’accumulation des factures de nombre de clients », a indiqué le ministre, en marge d’une session plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN), consacrée aux questions orales.

M. Arkab a fait savoir que Sonelgaz étudiait des « solutions de facilitation » pour le règlement des factures d’électricité et de gaz impayées en raison de la crise sanitaire induite par la Covid-19.
Il a précisé que « Sonelgaz en tant qu’entreprise citoyenne est tout à fait consciente que l’étape actuelle est exceptionnelle et qu’elle engage par conséquent des décisions exceptionnelles ».

A ce titre, le ministère de l’Energie a demandé à Sonelgaz d’étudier les différentes solutions envisageables pour que les factures en suspens soient réglées, a affirmé M. Arkab, assurant que « les solutions retenues seront en tout état de cause dans l’intérêt du citoyen ».
Cela étant, Sonelgaz est une entreprise économique qui doit percevoir les montants des factures de ses clients pour pouvoir préserver son équilibre financier, a fait remarquer le ministre, ajoutant que « la décision sera prise en étudiant tous les aspects ».

Il fait noter, dans ce cadre, que l’Association pour la protection et l’orientation du consommateur et son environnement (Apoce) a reçu un « nombre important » de réclamations de la part des abonnés de Sonelgaz.
Le président de cette dernière a expliqué que « la facture de consommation d’électricité a été établie sur la base de la consommation moyenne du dernier trimestre, alors que les agents de Sonelgaz n’ont pas effectué le prélèvement sur les compteurs à cause des restrictions liées au confinement sanitaire ».
Il a invité les consommateurs à s’adresser aux services de Sonelgaz pour demander des rectifications du montant de la facture de consommation en cas d’erreur du système de calcul.

Par ailleurs, en répondant à une question sur l’impact des récentes décisions du groupe OPEP+ sur le marché pétrolier, M. Arkab a estimé que cet accord « historique » permettra de rééquilibrer « progressivement » le marché, signalant que « les résultats ne seront pas palpables immédiatement en raison des énormes quantités de pétrole pompées en mars et avril ».
Mais le marché est effectivement en train de se rétablir et s’oriente vers l’équilibre, la demande enregistrant une trajectoire ascendante, a poursuivi le ministre.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email